Les gifs de la semaine #376

Une tonne de travail sur les bras mais impossible de rester concentrée… La procrastination tu connais, et moi aussi. Mollesse, nonchalance, flemmardise ? Y’a peut-être un peu de tout ça. Mon cerveau fume à plein tube devant mes écrans mais mon esprit est ailleurs, accroché sur son nuage de souvenirs affables et fougueux. Je prends une pause. C’est encore à ça que je pense. Je laisse tomber cet épisode d’Euphoria pour ma playlist porn bien rodée. Je ne veux pas vous pousser au vice mais… si vous vous ennuyez ou si comme moi vous aimez les belles choses, alors regardez un peu plus bas.

Je vous emmène vers d’autres horizons avec « À Corps » de Yoann Stehr. Profusément nominé, c’est au San Fransisco Porn Film Festival que j’ai découvert cet ovni de la scène porn. Menaçante par sa bande-son, édulcorée par la surabondance d’images au contenu kitsch et luxueux, envoûtante par ses flashs pornographiques qui résonnent comme des inadvertances, autant de de qualités qui font de cette vidéo l’une des meilleures productions porno de ces dernières années.

J’ajoute un peu de piment à vos tristes réveils en solitaire. À travers sa « Boyfriend Experience », James aka Le James nous fait rêver d’un lever de soleil en sa compagnie, dans sa cabine en bois perdue dans en pleine forêt. Son corps nu, sa peau dorée, sa bouche qui semble nous murmurer le plus doux comme le plus dangereux. Le tout dans un format soigné et au contenu léché. Dépensez vos euros de la meilleure manière et abonnez-vous à son OnlyFans. Parole d’une convaincue.

J’enchaîne avec la Rolls Royce des performeurs porno. Comment le décrire pour ceux qui ne le connaissent pas encore… En trois mots je dirai définitivement : fougue, intensité, bestialité. Owen Gray c’est pas juste un mec tatoué et bien membré. Il est à l’écoute de ses partenaires, dévoué, expressif, et sait trouver le juste milieu entre violence et délicatesse : c’est le plan cul dont on rêve tous.tes. La preuve en image avec « Amateur Liz Jordan Passionate Creampie Sex with Owen Gray DEEPLUSH ».

Très bonne découverte sur Lustery avec le couple Kate & Chris. Ils ont un accent tout mignon, sont trèèèès beaux, et ont une conception du sexe que j’affectionne particulièrement. L’important pour eux c’est la communication, l’intimité créée, mais aussi la lenteur… Ils nous prouvent que les « préliminaires » sont une expression désuète et peuvent se suffire à eux-mêmes. Une ode à l’alchimie puissante et au slow sex avec « Above & Beyond ».

Terminons en beauté avec « Might Be Bisexual » d’Adult Time. Excellente révélation pour ma part en la compagnie de Michael DelRay. Il a beau être plutôt bien entouré, je ne vois que lui. Ce que je crains avec les threesome, c’est qu’il y en est toujours un qui reste sur la touche. Mais ce n’est clairement pas le cas ici. L’alchimie est présente, et moi je fonds pour le sourire de Michael…

Image à la une : Le James

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Porno Français