Fapadvisor : voyagez avec les vlogs pornos

Préférez-vous… Visiter les Canaries avec Kim et Paolo ? Un road trip dans les Landes avec Luna Okko ? Ou une rando au Grand Canyon avec Molly et Conor ? L’essor des vlogs pornos doit beaucoup à l’indépendance des pornographes, à la mise en scène du quotidien et au désir d’authenticité de la part des usagers. Mais cette nouvelle proximité pornographique ne saurait cantonner nos fantasmes à la chambre à coucher ! En se déplaçant, les pornographes tracent la géographie de nos envies. Voici donc, pour vous, un petit guide de l’exhib à travers les vlogs pornos de voyages.

Situer nos envies de sexe en voyage

Née d’un sourire ou d’un geste obscène, l’envie qui palpite entre nos jambes ne connaît pas de frontières. En voyage, l’envie de sexe est ce qui nous inspire le plus. Ce serait dommage de ne pas la partager. La présence des autres (ou leur imminence) nous rend inventifs – exhib ou furtifs ! Les espaces publics ne sont plus des lieux de passage ou des paysages à contempler mais des mondes à habiter. Arbres aguicheurs. Atmosphère humide. Ruelles à pénétrer… Nos envies de sexe métamorphosent ce qui nous entoure et nos envies de filmer scénarisent les plaisirs.

En nous emparant des moyens de production et de communication, notre vie sexuelle peut devenir pornographique. Or c’est justement en voyage que notre autonomie créative transforme le mieux nos fantasmes en réalité. Les vlogs (« vidéoblogs ») sont probablement la meilleure manière de diffuser ces expériences. Pour la linguiste Christelle Combe, le vlog est « une vidéo monologale autocentrée, augmentée de commentaires écrits ». Pour faire simple, disons que c’est une façon de mettre en scène notre image, d’y ajouter du contexte.

Or, cette contexualisation passionne : les vlogs de voyages ont un immense succès car ils apportent autre chose que les documentaires d’Arte en montrant une manière d’habiter les lieux propre à chacun. Les vlogs pornos, reprenant la vision subjective du gonzo, héritent pourtant autant des sextapes en VHS, redonnant du contexte à la vie sexuelle des performeur·euse·s.

Bien que décrié, Pornhub est devenu l’empire de la monétisation pour pornographes. Depuis 2018, il y a six manières de s’y enrichir : monétisation du streaming par la pub (revenus passifs), vente de vidéos, abonnement, pourboires, parrainages et concours. L’année 2019 a été un tournant pour les modèles indépendants : le nombre de profils d’amateurs vérifiés a été multiplié par 4 ! En septembre 2020, ce nombre dépasse 215 000. Avec l’envol des plateformes de cams et d’OnlyFans, on se demande même si le porno mainstream existe encore…

Le contenu porno de voyages relève de la catégorie Public (tag exhib). Ce sont donc des pornotopies itinérantes et exhibitionnistes. Se filmer dans des lieux publics est devenu une tendance fantasmatique (presque) incontournable pour les couples pornographes. Par rapport aux autres vlogs pornos, les vidéos de voyage laissent une part plus importante à la contextualisation car celle-ci fait monter l’excitation… Le risque de se faire surprendre par des inconnu·e·s reste assez faible lorsqu’on est hors des villes mais particulièrement élevé dans les transports en commun… L’envie de sexe en voyage oscille ainsi entre transgression (surtout dans les lieux publics clos) et connexion au vivant (dans les espaces naturels). Sur Pornhub, les vlogs pornos les plus risqués semblent avoir plus de chance de percer… quitte à se faire choper ! N’est-ce pas, Ella ? Dix ans plus tôt, à l’Oktoberfest, une pionnière allemande du vlog porno (Merry4Fun) était même arrêtée en pleine action !

Vlogs pornos de voyage et exhib authentique

Entrons maintenant dans le vif du sujet avec notre petit guide illustré. C’est en 2017 que notre aventure commence : Paulita Pappel lance, pour les couples, la plateforme indépendante Lustery ; Kim et Paolo démarrent leurs vlogs de voyage sur Pornhub sous la marque MySweetApple ; enfin, Luna et James entament leur carrière sur ManyVids et Lustery. C’est en 2018 qu’ils publient le premier épisode des Sex Diaries sur Pornhub. Ces vlogs pornos de voyages ont marqué une rupture dans l’esthétique des tendances fantasmatiques.

Se promener, s’aventurer, s’évader à travers les merveilles du vaste monde : jamais le porno ne sera allé aussi loin. Littéralement, tout en restant si proche de nous par l’authenticité des expéditions ainsi filmées. La particularité de ces vlogs de voyage réside donc là : l’expérience de l’exhib rend le monde plus habitable, plus désirable. Ainsi, les pérégrinations de Kim, Paolo, Luna et James valent autant pour leur aspect lifestyle que pour leurs expériences sexuelles.

Luna et James se séparent. Les Sex Diaries sont déréférencés. En revanche, les vidéos de MySweetApple sont toujours sur Pornhub, en version courte gratuite ou intégrale payante. Leur profil annonce la couleur : pseudo, logo (pomme rouge callipyge) et marque déployée sur tous les supports. Leur bio explicite leur art :

« Hi, we’re Kim and Paolo, we’re nudists, exhibitionists and #WeFuckEverywhere. We travel around the world doing amateur porn from the most beautiful spots on earth. »

Cette identité souligne les boutons d’appréciation, la mise en réseau de leurs sites et les boutons de monétisation. Le logo devient « watermark » (avec signature sonore) à chaque vidéo et les liens font office de génériques. En y ajoutant les commentaires (l’épinglé est celui qu’utilise le couple pour contextualiser le vlog), on peut dire, avec Christelle Combe, que « le vlogue est un espace générateur d’échanges. » Leurs vidéos apparaissent spontanées, fluides et rassurantes (malgré les prises de risque). Néanmoins, on devine le gros travail de montage et de communication.

Ainsi, lors d’un Spring Break à Cancun, on découvre avec eux une plage magnifique. On entre dans la mer, on se chauffe sous l’eau transparente, on en ressort, on monte à l’hôtel, on retrouve les vagues, depuis le surplomb du balcon, on baise, caressé par la brise marine en admirant la plage turquoise… Une merveilleuse journée d’intimité et d’exhib authentique. On trouve, parmi leurs 197 vidéos, un vlog porno de voyage particulièrement exemplaire : leur escapade aux Îles Canaries pour un festival. L’excursion commence dans un bus. Très vite, des seins, une bite bandante et des sourires complices. Une fellation et le temps défile ! Là-bas, pause cigarette et exhib, foodtruck et musique, et ce sublime coucher de soleil sur l’écume… Frissons. Câlins et sexe. Pause pipi puis retour en bus. Devinez ce qu’ils y font ! Petit spoiler : l’arrivée est spermatique… Encore une journée bien remplie.

Nous vous conseillons ensuite de découvrir les immenses espaces d’Amérique du Sud avec les pornstars Emily Angel et Mike Angelo… Notamment le Chili et les paysages splendides du désert d’Atacama. « Viens », dit-elle, avant d’ouvrir son cul et nos yeux ébahis. Gémissements et écoulements, dans le vent… Là-bas, peu de chance d’être surpris et leurs corps nus silhouettent nos fantasmes à l’infini… Si vous préférez la luxuriance des îles exotiques où la baise frénétique suinte de désir tropical, suivez plutôt Princesse Jasmine : un peu de canoë pour aller goûter aux plaisirs d’une île (presque) déserte… Dans les vlogs pornos, chacun son rythme de vie : pour les aficionados de la golden hour matinale, nous vous proposons une golden shower astrale. Il pleut du soleil dans la bouche de Morgan ! Bon, ces savoureuses aventures en plein air, ça creuse… Pourquoi ne pas faire un petit tour au restaurant ? On y retrouverait un couple d’amis. Il paraît qu’ils sont un peu exhib, eux aussi. Vous verrez : après le dessert, le digestif est offert !

Storytelling porno : road trip, Mile High Club et vlog rando

Les vlogs pornos de voyage se prêtent particulièrement bien au storytelling. Le plus souvent, ça part d’une question fondamentale : comment voyager ? Mais le plus important est rarement l’organisation de l’expédition, car, comme disait Godard, « le scénario, c’est le montage. » Le storytelling porno se construit donc surtout après coup : selon le choix du transport, le lifestyle adopté et les péripéties pornographiques.

Après leur séparation, Luna Okko et Le James se sont lancés en solo. Depuis, Le James explore la péninsule ibérique, et Luna nous a présenté son nouveau mec (Evan)… et la voici qui publie une sorte de suite aux Sex Diaries. En 2020, la crise sanitaire a fermé les frontières. Tant pis : on relocalise nos vacances dans le Sud de la France. Autant troquer les voyages de luxe contre un road trip de la débrouille ! Luna et son mec partent donc en vadrouille à bord d’un van aménagé. Ça peut paraître un peu trop hippie mais, rassurez-vous, le jeune couple vous explique tout ! 11 minutes sans baise mais remplies de détails passionnants… Mise en musique, sous-titres, incrustations, dédicaces, humour, visite guidée, petit déj’ ou douche en slow-mo, tout est pensé pour immerger l’usager dans le voyage. Jusqu’aux bruits parasites de la vie quotidienne. Les paroles enjouées et éclairantes de Luna explicitant les joies du camping font de ce vlog une ode au voyage. C’est parti pour la #vanlife (à la mode chez les pornographes), les cunnis en forêt, et… vive la liberté ! Ce vlog est actuellement une des vidéos suscitant le plus d’interactions sur Pornhub (« hottest ») et c’est amplement mérité.

Nostalgiques des voyages en avion ? Rejoignez le Mile High Club ! C’est ainsi qu’on nomme ceux qui sexent à plus de 1609m du sol… Vous saviez déjà que Kim suce Paolo dans les bus. Mais que fait-elle dans les trains, en croisière et donc… en avion ? La plupart des baiseurs célestes finissent aux toilettes mais notre couple vedette ne bouge pas de leurs sièges ! Adrénaline, rires et excitation. Hum… Revenons sur terre : se connecter au vivant en se promenant fait partie des plaisirs les plus universellement partagés. Marcher dans la forêt ou randonner dans la montagne, crapahuter dans les plaines ou flâner dans les villes : il y a des vlogs pornos pour tous les goûts. Pour clore notre petit guide de l’exhib, nous vous proposons la crème des vlogs rando avec « Horny Hiking», marque du couple américain Conor et Molly Pills. Leur excursion au Grand Canyon est fascinante. Les paysages sont sidérants comme les courbes de Molly. Conseil : ne fermez pas l’onglet avant d’avoir lu les commentaires, ils valent le détour ! Porno et humour. Enfin, mentionnons un couple d’aventuriers très prometteur : LLadventures. Ici, pas de panorama spectaculaire mais une exaltation et un enthousiasme synthétisant parfaitement ce qu’est l’intimité nomade.

Ensemble, nous avons parcouru la planète et quelques fantasmes. Nous avons beaucoup appris de la géopornographie. Nous avons aussi découvert que les vlogs pornos de voyages attisent les rencontres. Ainsi, Christelle Combe nous explique que c’est le tissage de liens affectifs « entre le vlogueur et son public qui peut aboutir finalement à la création d’une communauté. » Y penserez-vous lors de votre prochain voyage ?

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire