Le porn la poésie : Ella Hughes

On avait reçu des messages qui criaient leur désespoir de ne pas voir les beaux vers de Deslogis sur nos pages virtuelles. Et bien soyez rassuré·es, ils sont là, pour votre plus grand bonheur.

Quand elle regarde Ella hurle 
Un incendie de braise azur 
Dont la flamme assaille 
Ainsi qu’attaquent les yeux de rousses,
Ainsi que retoque 
Le nez d’Ella quand elle abhorre 
Entre nous deux l’écran

Et il arrive de voir sa mèche 
Foutre le feu à la platitude des choses
Dans le seul but
De faire fondre entre nous deux
La cause de l’impossible
En assez d’images, en assez d’essences,
En assez de pyromaniques incédences
Pour que son cul devienne émail
Et rouge

Et forge
Ainsi un pont de lave blanche 
Entre mon monde instable
Et l’ardente Ella que tout l’art du monde 
Jamais n’osa. 

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire