Test du Lelo F1s Developer’s Kit Red : le sextoy des geeks

Carmina, à la fin d’une réunion de rédaction, me dit :

« Ayant reçu un sextoy Lelo à tester, souhaiterais-tu en être l’audacieux récipiendaire ?
– Quelle nouvelle m’annonces-tu là, impétueuse héroïne des Internets de la fesse ? Parles-tu bien de Lelo, la célèbre marque suédoise à qui l’humanité doit moult jouissances grâce à des accessoires aux couleurs chamarrées et aux designs séduisants ?, répondis-je avec un entrain difficile à masquer.
– Lelo, je l’affirme et parle bien de ces dispensateurs d’extase à tire-larigot.
– Quel bonheur, quel ravissement d’entendre ces douces paroles à mes oreilles. Mais je ne possède point de vagin ou même de vulve. Comment pourrais-je donc tester leur fabuleuse marchandise ?
– Sot que tu es !, rétorqua avec aplomb la directrice de publication de ces pages.
– Sniff, reniflai-je.
– Lelo produit des masseurs de prostate, tu le sais pertinemment, puisque le Tag attend depuis des années ton article sur le Loki Wave.
– Je suis navré, clairvoyante Edwy Plenel de la culture porn. Ce jouet a révélé ma nature peu encline à la stimulation prostatique. J’en suis le premier marri. Jouir du cul, je m’en faisais une joie, mais il n’en est rien. Je suis un triste sire de l’anus.
– Tais-toi ! Désires-tu goûter aux délices futuristes de ce sextoy ou non ? Il s’agit d’un masturbateur à la pointe de la technologie.
– Je le veux, prêtresse du Grand Nopor indépendant et alternatif.
– Qu’il en soit ainsi, termina Carmina avant de me montrer la porte de son bureau. »

Le F1s en popol position

Quelque temps plus tard, je reçois enfin le F1s Developer’s Kit Red. La boite est rouge, comme mes joues teintées par l’excitation. À l’intérieur, cohabitent, bien rangés : le sextoy, des gants à la manière des mitaines de pilote de course, un panneau du genre « ne pas déranger » à accrocher à la porte de ma chambre, un flacon de spray nettoyant, une pochette de rangement et des échantillons de lubrifiant à base d’eau.

Le F1s est un cylindre noir avec une surface en aluminium texturé de facettes verticales sur toute la longueur. Il est beau. Au creux de la main, sa solidité et le toucher froid du métal rassurent. Une vitre est percée dans ce corps parfait, lucarne pour admirer la technologie que recèle ce bijou et, accessoirement, votre bite en train de se faire secouer dans la gaine.

Rare photo de Saint-Sernin en compagnie de sa douce et tendre

Au bout du cylindre, une lèvre rouge et ronde se dessine. Il s’agit de l’espace dédié à l’introduction de la verge. Cette dernière est accueillie dans le fourreau de silicone ultra souple et délicat au toucher. Sa surface interne est nervurée. En y glissant ses doigts, on ressent les deux points activés par les deux moteurs. Un à la base et un autre au bout. Mais surtout, je suis épaté par cette sensation bluffante d’être dans un vagin. Il a ce vide d’air qui retient les doigts.

Sex Tech embarquée

Je suis plus qu’impatient de tester cet engin. Car oui, c’est un sacré engin. Son nom si compliqué, il le doit à la volonté de valoriser le côté Sex Tech. Il est le sextoy pour geek par excellence. En effet, il est connecté. Il peut se commander via une appli (Android et iOS) en se connectant par Bluetooth. Le moteur principal et celui des vibrations profondes s’ajustent avec les boutons depuis l’écran du téléphone, ils sont aussi disponibles en dur sur la base du Lelo.

F1s-Developer-Kit-Red-App-1
Les deux écrans de l’application, avec tout plein d’informations pas franchement utiles

Comme vous le constatez, il y a plein de capteurs (10 au total) pour devenir un roi de la statistique du fap. La température, le nombre de tours à la minute, la pression, tout est compté. Le coup des coordonnées gyroscopiques me laisse cependant perplexe. Mais pourquoi pas après tout.

La data du fap

Ces capteurs existent, car Lelo compte sur des développeurs tiers pour exploiter la data. En effet, le F1s possède un kit de développement logiciel, SDK pour les experts, groupe auquel je n’appartiens absolument pas. Des entreprises, des passionnés de code vont pouvoir créer des applications qui rendront l’utilisation du F1s proche des applis de running ou de santé. Plus la peine de compter ses pas quand on peut compter combien de va-et-vient nous séparent de l’éjaculation. Ce sextoy existe pour faire de vous des pros de la performance.

J’ai tenu à 3 000 tours pendant 45 minutes à 80% sur le main motor et 100% de vibrations.
– Wow, belle perf l’ami !

Il sera également possible de le synchroniser avec des vidéos, de la réalité virtuelle pour ressentir les mouvements de la personne, tout en la voyant en POV. Cela existe déjà, mais c’est un pas de plus vers un futur plein de jouissance.

Pour l’instant, seule l’appli officielle Lelo semble disponible.

Tut-ti-tut-ti-ta-bloom-bloom, le F1s est un véritable concentré de technologie. Vous avez compris ?

Un défaut majeur

La concentration au maximum, l’esprit excité figurant mes GoneWildeuses préférées, le F1s bien lubrifié, j’allais pénétrer le futur du fap avec entrain. Je me voyais déjà enregistrer mes performances pour battre mes records les uns à la suite des autres.

Malheureusement, je fus bloqué à l’entrée. Juste avant de pouvoir déposer mon manteau, le videur me refoule. Il me bloque, je peux à peine passer la tête pour voir les gens s’amuser à l’intérieur. Pas de droit à la fête pour moi. Les sardines danseront sans moi. Je repars déçu et bien embêté pour écrire le test que vous êtes en train de lire.

Si la bouche du F1s mesure 5 centimètres dans le diamètre horizontal, elle n’est pas ronde et le diamètre vertical ne laisse passer que 3 centimètres de désir. Veillez donc à prendre vos mensurations avant tout achat. Mais si vous avez la queue d’un ornithorynque, foncez !

La bouche maudite

Le sextoy a l’air efficace. Les vibrations sont profondes et intenses. Elles se règlent au poil grâce à l’appli et les moteurs se commandent de façon indépendante. L’objet est étanche, possède une batterie performante. Le F1s est innovant, solide et prometteur, ce qui explique son prix. Il représente une sorte d’investissement. Seulement, il faut pouvoir y enfiler sa verge pour en profiter. Le test tourne donc court à cause de ces considérations centimétriques.

Le F1s est disponible dans une version sans vitre, il s’agit du F1s Prototype et il possède, a priori, les mêmes caractéristiques.

F1s Developer’s Kit Red – 189 € sur le site officiel Lelo

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire