« Pornstar » : le court-métrage à ne pas manquer

Vous avez internet ? Vous avez 15 minutes devant vous ? Alors, courez sur arte.tv pour découvrir le court-métrage sobrement intitulé « Pornstar » avec Liza del Sierra. Elle y campe une performeuse qui fait son come-back, plus vraie que nature.

Je le dis tout de suite : « Pornstar » est une très bonne surprise, à tel point qu’on aurait aimé qu’il dure plus longtemps. En un quart d’heure, Thomas Finkielkraut et Maxime Caperan abordent une multitude de points très justes qui réussissent à capturer tout un pan du milieu du porno en France.

La scène se déroule dans un salon de l’érotisme où l’on croise tous les personnages qu’on s’attend à retrouver : une débutante paumée, une starlette froide et prétentieuse aux premiers abords, des fans un peu timides ou un peu lourds, et le vieux briscard censé s’occuper des filles. On suit le personnage joué par Liza, une star du X qui fait son grand retour après avoir quitté le milieu pendant 5 ans. On comprend au fil des dialogues qu’elle a rencontré des difficultés à se reconvertir, ce qui l’amène à reprendre le collier.

« Quand t’arrêtes le porno, t’as plus les avantages, mais t’as tous les inconvénients. »

Le court-métrage raconte l’évolution qu’a connue le milieu ces dernières années ; le manque d’opportunités pour les actrices souvent obligées de parcourir les salons pour compléter leurs revenus ; l’Internet qui ne vous oublie pas, même après plusieurs années d’absence… On y voit la solitude du métier, les différentes façons de l’aborder, et la force de caractère nécessaire à la survie.

pornstar Liza del Sierra strip

À regarder également pour compléter, l’interview de Liza autour de la préparation du film. Elle dit avoir apprécié que les réalisateurs aient pris le temps de discuter avec des personnes du milieu pour « ne pas dire des bêtises » et aient réécrit le personnage pour qu’il lui colle un peu plus à la peau. Ceci explique sans nul doute la justesse des textes, parfaitement interprétés par un casting impeccable et une Liza del Sierra qui nous livre une performance d’actrice aussi réussie que touchante.

Je me permets cependant un point négatif : en lisant la fiche du film sur le site de la production « Les films du clan », j’ai roulé les yeux quand j’ai vu la longue liste de partenaires de production du film. Car oui, pour faire des fictions sur la vie des pornstars, on vous soutient… mais si vous en êtes une ? ou que vous voulez produire un de ces films pornos dont parle si justement ce chouette court-métrage ? Là, il n’y a plus personne. C’est pourquoi on se réjouit doublement que les réalisateurs aient collaboré avec les performeuses.

Nothing about us whithout us.

Pornstar, de Thomas Finkielkraut et Maxime Caperan,
avec Émilie Delaunay, Lea Rougeron, Nina Lopata et Luc Schwarz.
À voir sur Arte.tv jusqu’à vendredi.

'

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire