Les gifs de la semaine #327

Les dimanches sont bien tristes depuis la fin des galettes des rois et des crêpes de la Chandeleur. Quelles excuses imaginer pour profiter de doux après-midi hivernaux réconfortants et gourmands ? Le marketing n’a pas encore inventé la fête du cookie ? Pourtant, ce serait idéal pour accompagner le fap dominical inspiré par les gifs… Bien que les miettes ne garantissent pas un focus optimal. Veillez à ne pas en mettre partout !

Solo en solo, Luna Okko possède une nouvelle chaîne, un nouveau complément à son pseudo. Elle continue la route et compte bien rider la home de Pornhub sur sa planche dorée de succès. Ad astra, c’est reparti pour notre Française, vers les sommets du porn sa place l’attend.

Si seulement The Witcher sur Netflix avait basculé dans le porno. Yennefer donne déjà beaucoup de sa personne dans la série, mais ce n’est jamais suffisant pour les insastifait·es. Il y a bien toutes ces versions cul du personnage du jeu vidéo, mais ça n’a pas la même saveur. Alors, on se rabat chez Bare Maidens et son univers fantasy. Le combat à l’épée est palpitant et ça fera patienter les fans de Kaamelott trop excités par le trailer. Winter is coming.

Axel Abysse, anal king français, est l’ami du petit-déjeuner. Il a même apporté le bol. Le mélange des saveurs est surprenant, mais ne dit-on pas que c’est le repas le plus important de la journée ? Dans ce remake de la légendaire scène de Roxy Raye, aka Lady FruitLoops, pour Evil Angel (avec Chanel Preston), on retrouve la passion pour l’extrême d’Axel qu’il n’arrête d’explorer dans des vidéos réjouissantes où le sale le dispute à la bonne humeur.

2020 sera l’année du porno bi. Quand on utilise bi dans ce contexte, cela réfère à la bisexualité masculine, car deux femmes avec un mec, cela rélève juste de la banalité qui ne nécessite pas de qualification spécifique visiblement. Étrange monde que celui des tags ! Les Sexy Hippies et leur magnifique énergie proposent un bel échange en foursome sur leur ManyVids. Les forces de l’Univers pénètrent tous les corps sans distinction, c’est l’amour qui coule dans les veines et dans les fesses. Une si merveilleuse symbiose mérite votre attention.

Qui peut s’asseoir à la table de Nikki Hearts et revendiquer un meilleur coup de reins ? Kissa Sins reçoit les assauts avec intensité et un plaisir non dissimulé. Dans sa série DykedDown, Nikki dévoile sa vision du sexe queer et une utilisation du strap-on diablement efficace. Nous sommes bien loin des tentatives maladroites de certains studios mainstream.

Difficile de maîtriser la séduction en mangeant une datte. Janice Griffith s’y frotte et s’y pique. Dans ces bloopers d’une scène avec l’irrésistible Oliver Davis, les rires fusent et c’est rare de trouver ce genre de contenu. Alors profitons-en en dégustant de bons cookies. Le porno, c’est toujours mieux quand ça rigole avant, pendant ou après.

Reste plus qu’à inventer une nouvelle fête pour la semaine prochaine. Vous aimez les Paris-Brest ?

Image de une : Kissa Sins et Nikki Hearts pour DykedDown

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire