Les gifs de la semaine #290

The Miseducation of Lauryn Hill dans les oreilles et Twitter en plein dans le champ de vision, je prends du bon temps en essayant de vous trouver de jolis gifs. Ma méthode a changé depuis quelques temps. Avant j’avais simplement l’habitude de zoner sur Pornhub en essayant de vous dégoter cinq-six petites vidéos pas piquées des hannetons. Depuis, je fais la même chose mais sur mon fil d’actualité Twitter. Et je ne vous cache pas que j’en suis beaucoup plus heureuse. C’est assez hallucinant de constater à quel point ce réseau social peut être à la fois très destructeur et très enrichissant. Vous pouvez côtoyer les gens les plus intéressants de la Terre et tout à côté tomber sur un énorme trou du cul (sur mon Twitter, il se trouve que cette expression est à prendre au sens propre très souvent). Mon féminisme et mon rapport aux productions porno mainstream et indé n’ont, par exemple, jamais été aussi riches que depuis que je suis sur ce réseau social. Alors, les Gifs de la Semaine, c’est un peu mon journal, mon carnet où je note plein de choses qui me font jouir, me font marrer, me font me poser des questions tout simplement. Je vous en donne un aperçu ici. Bonne lecture.  

Amy Fantasy se la joue cosplay sur Piggy Bank Girls. Et aussi sur son OnlyFans. Je ne suis pas fana de cet univers, sûrement parce que je connais mal le monde des manga / super héros·ïnes / Marvel et compagnie, mais je dois reconnaitre qu’il s’y cache un potentiel imaginatif assez incroyable. Vas-y que je te mette les oreilles d’untel sur la tête, la queue d’unetelle sur le derrière et la bite d’un dragon tamponnée sur le front (ne reproduisez pas ça chez vous, ça laisse des marques. Véridique). C’est fabuleux, non ?

Kayden Gray et Bishop Black travaillent main dans la main (enfin, vous voyez ce que je veux dire) pour la maison HimerosTV et ça vaut le détour ! C’est une petite partie du teaser que je vous mets ici mais si la vidéo ou les pratiques vous intéressent, n’hésitez pas y contribuer pleinement en mettant la main à la poche (pour y chercher votre carte bleue, hein). Y’a plein d’hommes tout nus qui se papouillent et se lèchent, autant vous dire que c’est plutôt chouette.

His Funeral His Funeral est un court-métrage réalisé par Mezzi et Julia Gomez pour XConfessions. C’est un récit sur la mort, le sexe, le deuil et sur la gestion de ses propres émotions dans les moment les plus douloureux. Grâce à la performance de Maria Agrado et Gabe Tonic, ce XConfession nous embarque vers des contrées inconnues et taboues. C’est une vision sans jugement sur la capacité que nous avons chacun·e à gérer ces moments particulièrement intenses comme l’explique parfaitement la réalisatrice : « C’était le moment le plus sombre de ma vie. Tout me faisait mal dans mon corps quand je l’ai perdu. Et je ne pouvais dire à personne que ce dont j’avais le plus besoin intérieurement c’était que quelqu’un me baise. »

My Sweet Apple et Anah Habana s’amusent tranquillement dans une vidéo tout en longueur (30 minutes). Vous connaissez ma position d’amour-rejet sur le porno « amateur » chez Pornhub, c’est donc pour cette raison que je me permets de vous soumettre précisément le contenu de ce couple qu’on aime suivre au Tag Parfait. Leurs productions sont diverses et variées, on voit leur visage et leurs émotions. J’aime beaucoup le côté très décontracté de cette vidéo avec le passage de la caméra à la main entre les partenaires, les petits rires et les mous décomplexées. Dans cet extrait, je suis bien d’accord, on ne voit pas grand chose des échanges de regard mais on est en plein dans l’émotion et le plaisir avec la langue.

Quand j’ai commencé à participer à des clubs et des réunions en non-mixité choisie, mon cerveau et mon corps ont mutuellement explosés de joie. C’est tellement incroyable de pouvoir parler, rire, témoigner de ses expériences sans que personne soit là pour juger ou plutôt pour que quelqu’une te dise « moi aussi j’ai vécu ça », que je pense qu’on devrait appliquer ce schéma à un millard d’autre chose et notamment au sexe – de type atelier de découverte de soi et de sa sexualité. Évidemment, je n’invente rien, ce sont déjà des choses qui existent et qui se répandent (oh oui, oui, ouiiii, continuez comme ça). Quand je vois ce que ça peut donner ! Sans rire, regardez les yeux doux et bienveillants de toutes ces femmes quand leur pote arrive à éjaculer, n’est-ce pas fabuleux ?

Image en une : My Sweet Apple

'

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire