Les gifs de la semaine #289

Je suis en train d’écouter Comme un garçon de Vartan en vous préparant cette sélection. Et là, je me dis qu’on a quand même avancé parce que hormis le fait que le rythme de cette chanson soit hyper cool, c’est quand même ultra cliché et misogyne. Extraits : « Pourtant je ne suis qu’une fille / Et quand je suis dans tes bras / Je ne suis qu’une petite fille / Perdue, quand tu n’es plus là ». Ok, cimer. Ne vous étonnez donc pas que je vous aie concocté une sélection 100 % féminine. À vrai dire, je préfère cette partie : « Moi j’ai des copains / Et dans la bande c’est moi qui commande ». Elle gère le game. Point barre. Un peu comme toutes ces femmes et actrices absolument fabuleuses que vous allez pouvoir contempler juste en dessous. Sur ce, je vous laisse, la playlist a bougé, je suis sur Résiste de Gall désormais.  

Pour le Mois International de la Masturbation, Erika Lust nous fait un joli cadeau. Prenez six actrices toutes aussi douées les unes que les autres, donnez-leur de la peinture et un joujou, et laissez la magie opérer. Avec son hashtag #JoinThePleasureCircle, la réalisatrice nous invite à rejoindre le mouvement, mais surtout à s’intéresser au plaisir féminin. Vous pouvez télécharger gratuitement, durant tout le mois de mai, ce super documentaire plein d’anecdotes et de Mmmmmh. Il est d’ailleurs disponible sur le fameux site XConfessions.

Deux gifs en un parce que Mary Moody m’a beaucoup manqué. Son corps pulpeux, son regard mutin et ses sourcils parfaitement épilés ne font que renforcer, jour après jour, mon amour pour elle. Je trouve qu’elle dégage quelque chose de tellement intense, sexy, plein de charme… Je ne sais quel terme utilisé. En tout cas, le premier gif m’a fait monter au plafond, grimper aux rideaux et rougir de plaisir. Ce trio féminin plein d’amour (avec Bailey Brooks et Lana Mars) a donné toute sa splendeur au filet de bave. On en veut encore et toujours plus. Pour le second gif, c’est une autre affaire. J’étais tranquillement en train de me remettre de mes émotions quand soudain le générique se coupe et laisse place à quelques images partiellement cryptées. Je n’ai pas spécialement compris pourquoi ce sursaut de chasteté mit à la fin du contenu, même si le flou suscite un intérêt tout particulier. On a envie d’en voir encore plus.

Petit tour tranquillou sur Manyvids pour dénicher des nouveautés. J’ai eu le plaisir de tomber sur le travail de Lenore Black. Intitulé Cider, ce court-métrage de vingt minutes s’ouvre sur un univers saphique teinté de lumière chaude où Lenore erre en toute tranquillité. Le baiser est brûlant, le sourire ravageur et le hors-champ plus que sexy. Il se passe quoi là-dessous ?

Depuis que Janice Griffith s’essaye au carré court, je ne jure que par sa beauté. J’avais déjà un crush sur elle aux vues de son naturel, de ses positions sur le cannabis et de son goût plus que certain pour les belles parures, mais là, ça ne fait qu’exploser. Il est assez rare (malheureusement) de voir des actrices officiant dans le milieu mainstream, prendre à bras le corps le sujet de la pilosité. Janice est tellement au-dessus du game, qu’elle n’en a littéralement rien à foutre. Et ça, c’est beau à voir.

Image en une : Viktoria Vaar par MrVivaz

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire