Polysème #4 : appel aux contributions pour le thème « Sexualité·s »

Polysème est un magazine pas comme les autres. Un magazine dédié au féminisme, à la photographie argentique, à l’art. Et surtout, à la visibilité de tous·tes, mêmes de ceux et celles qui sont souvent invisibilisé·e·s par les médias mainstream. Pour son prochain numéro « Sexualité·s », l’équipe lance un appel aux collaborations.

La bienveillance n’est pas toujours au rendez-vous dans les médias. En particulier envers les femmes, cis ou trans, qui sont souvent jugées pour la moindre de leurs actions, dans un désir de contrôle imposé par notre société patriarcale. Heureusement, il y a des initiatives qui luttent contre l’ordre établi. Polysème Magazine en fait partie.

Polysème est un magazine collaboratif, qui fait appel à toutes sortes de talents pour remplir ses pages. L’objectif ? Mettre en avant le travail souvent invisibilisé des femmes, cis ou trans, et aux personnes trans binaires ou non-binaires, tout en parlant de sujets qui comptent. Chaque numéro a sa propre thématique, et la prochaine devrait parler au plus grand nombre, puisqu’il s’agit de Sexualité.s. Au singulier ou au pluriel, car il n’y a pas une seule manière d’envisager le sexe, ni de le pratiquer, ou même de ne pas le pratiquer.

Une grande enquête sur le sexe à travers les époques

Dans les pages de ce prochain numéro ? Un véritable travail de recherche. « De l’érotisme à la pornographie, des interdits à l’illicite, nous avons pour désir, dans ce numéro, de mettre en avant toute la complexité des sexualités, de leurs enjeux, de leur place dans nos sociétés, dans nos histoires et nos contextes », expliquent les créatrices. Leur objectif ? « Nous vous invitons à interroger cette notion dans toute sa largesse et sa profondeur, dans toute sa poésie et sa rudesse, dans tous les non-dits et toutes les évidences. Sexualité.s n’appelle pas uniquement à la pornographie ni à la représentation figurative, mais aussi à la réflexion, à l’interrogation quant à la place que prend le sexe dans nos sociétés, aux injonctions qui l’entourent, aux tabous, aux timidités, aux questionnements politiques, économiques, sociaux, humains. »

Mais pour que ce nouveau numéro puisse voir le jour, c’est à vous de jouer. Le magazine est collaboratif, ce qui signifie que toutes les personnes qui souhaitent y participer sont les bienvenues pour proposer leurs articles, leurs témoignages, leurs idées, leurs illustrations, leurs photographies. Avec une idée : compiler un maximum de ressources pour offrir un contenu complet, et qui sorte des normes habituelles, celles des corps blancs, minces, hétéros et cisgenre. Le tout pour obtenir une véritable variété, représentative de tous ceux qui pourraient parcourir les pages du magazine.

Envie de participer ? N’hésitez pas. L’équipe de Polysème étudiera toutes les propositions. Il vous suffit pour cela d’envoyer vos œuvres, vos écrits, vos idées à l’adresse suivante : [email protected]. Vous avez jusqu’au 31 août pour participer, et peut-être faire partie de ce projet essentiel. L’équipe, comme les lecteurs : tout le monde compte sur vous.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire