Big data : l’année 2018 du Bon Fap

Il n’y a pas que les mastodontes du streaming porno comme Pornhub ou Xhamster qui ont le droit de vous éblouir avec leurs énormes chiffres chaque année. Le Bon Fap – notre sélection des meilleures vidéos gratuites et légales issues des tubes – peut aussi s’exprimer à ce sujet. Certes, avec 4,2 millions de visites (2,8 millions de visiteurs) en 2018, nous sommes une fourmi à l’échelle d’Internet, mais cela n’en reste pas moins un petit reflet de la consommation porno des Français. Alors jetons un œil dans le rétro pour voir quels ont été vos faps d’or l’année dernière.

Top 10 vidéos les plus vues sur Le Bon Fap en 2018

Premier constat : en France, on aime le porno français – même si ce n’est pas vraiment une surprise. Dans un web porno largement dominé par des sites américains, les pays qui n’ont pas comme culture et langue principale l’anglais se tournent volontiers vers des produits locaux. C’était d’ailleurs le principal enseignement des données diffusées par Pornhub en 2017 et 2018 où les tags french et français occupaient une place prédominante.

Sur Le Bon Fap, l’on retrouve pas moins de 8 performers français sur 10 dans les vidéos les plus vues de l’année ! Avec une large place donnée au duo français superstar LeoLulu (3 vidéos) et aux couples français porte-étendards de ce que nous appelons “La Nouvelle vague du porno français” : Louise et Martin, Luna x James ou Pepite Crapule.

On retrouve en 3e position Julie Holly, alias “la belle mère la plus hot de France”. Ce classement s’explique en partie par son passage remarqué dans l’émission de Cyril Hanouna, Balance ton post !, le 26 octobre 2018. Les spectateurs ont découvert ce soir-là un nouveau visage de la pornographie française et n’ont donc pas hésité à taper comme des dingues son nom dans Google.

Robin D’Angelo & Julie Holly dans Balance ton post ! Ne sous-estimez jamais la puissance de la télé : un passage télé et vous finissez dans le top 3 des vidéos les plus vues en 2018 sur Le Bon Fap

Résultat : la vidéo en question étant à ce moment là très bien positionnée dans le moteur de recherche, les spectateurs ont atterri en masse sur le Bon Fap, propulsant la vidéo dans le classement de l’année. Ceci dit, c’est mérité.

Mais la vidéo la plus vue de l’année est tirée du studio Dane Jones. L’on y trouve Paula Shy et Kristof. Il s’agit de “Sa femme se tape son pote qui joue aux jeux video”, une vidéo sympa mais loin d’être une pépite. Comment expliquer un tel succès malgré un fap plutôt mou ? La raison est simple : cette vidéo est très bien référencée dans Google, via la recherche “il baise la femme de son pote”. Une requête visiblement beaucoup tapée en France, ce pays où le candaulisme est un fantasme très recherché.

Avec la moitié du trafic du Bon Fap en provenance de Google (dont 55% de ce trafic qui se fait sur des termes qui ne sont pas liés à la marque “Le Bon Fap”), certaines vidéos se retrouvent ainsi largement pondérées par le moteur de recherche. Cette explication rationnelle vaut pour nous, mais aussi pour les autres sites porno. En effet, Google reste encore en France et dans le monde la principale porte d’entrée du web. Sa puissance est réelle sur le long terme, bien plus que les réseaux sociaux.

Top 10 porn stars sur Le Bon Fap en 2018

Les actrices françaises (LeoLulu, Alice Coquine, Vic Alouqua, Sextwoo, Trish Collins, Louis et Martin) animent notre site avec 6 actrices sur 10 dans le classement des profils les plus vus. Un classement à l’image de ce que nous défendons : du porno authentique, amateur (tendance “fait maison”) et loin des clichés du genre (les deux premières places sont tenues par des personnes « anonymes »). Aucune “porn star” à l’ancienne ne figure dans ce classement, largement dominé par ces nouveaux performers qui utilisent les tubes porno pour diffuser leurs contenus. L’indépendance dans le porno est la tendance de fond la plus notable de ces dernières années. Ce succès critique embrasse désormais un succès populaire : LeoLulu squattent le top 10 des “porn stars” les plus populaires de Pornhub depuis des mois…

Par contre, si l’on compare notre top annuel à celui de Pornhub, il est radicalement différent. Les raisons viennent d’une audience éclairée (proche de celle du Tag Parfait), d’un référencement Google important sur ces performers et aussi d’une éditorialisation propre à notre contenu. Avec “seulement” 3500 vidéos référencées, notre site se démarque nettement des tubes qui hébergent 7 ou 8 millions de vidéos. Un choix qui est au cœur de notre travail et qui se ressent dans ce classement.

Top 10 porn stars (par recherche) sur Le Bon Fap en 2018

 

Cependant, ce classement change si l’on jette un oeil aux recherches internes au site (via la barre de recherche uniquement). LeoLulu sont encore une fois les grands gagnants de l’année 2018 (à l’image de leurs 300 millions de vues sur Pornhub !) mais il faut écarter Alice Coquine pour retrouver d’autres françaises : Anna Furiosa, Sextwoo, Nikita (pour Nikita Bellucci), Luna (pour Luna X James) et Liza Del Serria.

Une présence francophone qui reflète un peu plus la réalité du porno français et qui met de côté Clara Morgane, dont la présence dans les chiffres dits des « actrices françaises les plus recherchées sur les tubes » continue chaque année de nous surprendre. Pour les autres performers, on retrouve les européen·ne·s Little Caprice, Danika Mori et Rocco Siffredi. Et une petite 9e place pour Riley Reid, seule américaine de notre classement.

Top 10 tags sur Le Bon Fap en 2018

Côté tags, nous partageons des fantasmes avec d’autres sites. Mise à part la présence étonnante en deuxième position du tag JOI (Jerk Off Instruction), ancienne “niche forte” devenue à l’aide d’une poignée de modèles (Lele O, Trish Collins…) un nouveau style incontournable, il n’y a pas grand chose à dire : nos lecteurs aiment l’anal, l’amateur, les milfs, les threesome, le porno trans et les teen. Le tout si possible en français. Quoi de plus naturel ?

Top 10 tags (par recherche) sur Le Bon Fap en 2018

Si l’on regarde ces tags via le prisme des recherches, on retrouve à peu près les mêmes obsessions pour un produit local (french, français, française…) et les obsessions habituelles des fappeurs (anal, amateur…). Cependant deux tags sortent du lot : beurette et gay.

Le premier ne renvoie qu’à seulement trois vidéos sur Le Bon Fap (et très anciennes) mais prouve une nouvelle fois la forte popularité du terme en France. Pour le second, c’est une demande que nous entendons et que nous essayerons de plus satisfaire en 2019. D’ailleurs si vous voulez participer au Bon Fap pour cette rubrique, n’hésitez pas à nous contacter.

7 commentaires Voir les commentaires

  • Super article mais l’analyse n’est pas correcte.
    En effet, comment expliquer le succes de leolulu qui n’utilise pourtant aucun mots clefs francais ?
    Etrange non, je pense plutot, pour avoir consulté un grand nombre de profils, que tout est controlé par Pornhub. Si le profil est sélectionné, le succès est assuré mais si cela n’est pas le cas, adieu le succès et les $…

    • Analyse un peu étrange car : les français tapent des tags en anglais sur les sites (qui tape « plan à 3 » par exemple à la place de threesome ?), de plus, la plateforme de traduction de Pornhub est très active, du coup, beaucoup de titres sont traduits (plus ou moins bien). Tu sembles douter du succès de LeoLulu, mais ils correspondent totalement à ce que les gens veulent voir en 2018, y’a vraiment rien d’étonnant. Pour l’algo, Pornhub ayant comme Youtube un statut d’hébergeur (et non d’éditeur), ça serait assez dangereux pour eux de controler le contenu sur leur plateforme. En effet, si tu peux prouver qu’ils manipulent ou qu’ils ont la main sur ce que tu peux voir, tu peux remettre en question leur statut d’hébergeur et les faire couler immédiatement (car en passant éditeur, ils seraient responsable de tout le contenu uploadé, dont celui dont ils n’ont pas les droits et ça fait un énorme paquet de vidéos).

      • En effet cela serait sûrement dangereux si un reporter assez calé en la matière peut le prouver.
        Mais comment expliquer que les profil Leolulu (lululeo), sextwo, danika-mori, Linda Blond,… ont la « chance » d’être en vedette à chacune de leur nouvelles videos alors que beaucoup d’autre profil de même qualité, même profil et même contenu ne le sont jamais, étrange non?
        Je pense également qu’il y a bien un algorithme de sélection, mais qu’une sélection est également faite manuellement pour compléter l’algorithme à fin publicitaire.
        Quoi de mieux que montrer le succès de certains pour attirer des milliers d’autres.
        Mais je ne suis malheureusement pas assez compétent pour le prouver.
        Je vous, ou quelqu’un, laisse vérifier mes dires, en espérant qu’une main qualifiée puisse le démontrer.

        • Danika Mori est suivie par 450 000 abonnés ! Quand elle lance une vidéo, elle est vue par un nombre de personnes bien plus important que les autres, c’est logique qu’elle soit mis en avant par l’algo qui va se baser sur des données simples (comme sur la plupart des plateformes) : nombre de vues de la vidéo durant une période donnée, niveau d’interaction, temps de visionnage (si la personne reste ou se barre), pouce rouge ou vert… Ce débat est exactement comment sur Youtube où les vidéos en tendance ne reflètent pas forcément tes goûts perso. Sauf qu’on n’accuse pas Youtube toucher à l’algo.

          Ca vaut pour le monde. Pour la France, Sextwoo sont très populaires, c’est sans aucun doute le couple de webcammeurs le plus connus de France, c’est tout à fait logique qu’ils soient plus mis en avant avec leur communauté.

          Tu aimerais voir qui dans l’algo ? Parce qu’on sent quand même une petite rancoeur là.

  • Quelques exemples pour démontrer ma théorie:
    – KristalAss , un milf française. Elle fut mis en avant par Pornhub dès le début. Arrivée a plus de 1M5 vues en 3 mois, interview sur Pornhub pour faire de la publicité pour la plateforme et depuis, elle peine à dépasser les 2000 vues par jour.
    – Nathalie Fiction, profil à plus de 15M de vues en quelques mois. Elle est maintenant obligée de créer de nouveaux comptes pour espérer être mise en vedette. (Sans trop de succès à la différence de lululeo dont les stats sont étrangement exceptionnelles)
    – …. Et il y en a des centaines de ce type.
    Étranges comme logarithme, non?

    • En effet, nous rejoignons l’avis de Marc. Apres 6 mois et plus de 30 videos, nous n’avions pas de visibilité.
      A cette même periode, certain profil avec des videos de courtes durée et de moi bonnes qualité faisaient l’affiche.
      Mais aucun journaliste n’ose affronter le geant Pornhub

      • La notion de qualité est très subjective. Vous avez exactement les mêmes réflexions que les youtubeurs qui râlent contre l’algorithme de Youtube qui va privilégier du contenu jugé mauvais (regardez, c’est assez parlant : https://www.youtube.com/feed/trending?gl=FR&hl=fr). Ce qui marche, c’est souvent ce que le public veut. Qu’est-ce que vous attendez de Pornhub, de la visibilité ou de l’argent ? Si je me lance sur Youtube, même si mon contenu va être mieux que Norman ou Cyprien, vais-je me retrouver dans les vidéos tendances ? Peut-être que Pornhub n’est pas la plateforme idéale pour vous car elle ne semble pas répondre à votre attente. Pourquoi ne pas essayer Xvideos, qui a une autre communauté et possède un programme de rémunération similaire ? Si l’argent n’est pas une attente, pourquoi ne pas essayer de poster les vidéos directement sur Twitter ou Reddit ?

Laisser un commentaire