Tech’ et sexe : le SextechLab est de retour

C’est reparti : le SextechLab est de retour pour sa seconde édition à Paris. On vous dit tout.

Nouvelle cuvée pour le hackaton des entrepreneurs, mais le principe reste identique : consacrer quatre jours aux « technologies de l’amour » – sexualités, rencontre et santé. Comme son nom l’indique, le SexTechLab met à l’honneur les innovations qui épousent les contours du sexe. Concrètement, cela prend plus ou moins la forme d’un salon Tech For Good, puisque se côtoient au sein de l’École 42 (dans le dix septième) aussi bien des créateurs que des investisseurs, les uns jugeant les pitches sulfureux des autres. Utile pour progresser.

Loin des tabous et des potacheries, entre conférences, feedbacks et sessions de coaching, cette association à but non lucratif nous invite à penser ce que les technologies et la recherche peuvent apporter aux mondes de la sexualité. Avec, précisent ses instigateurs, un désir, non seulement celui « de déverrouiller l’industrie du sexe et promouvoir l’innovation dans ce domaine encore trop souvent laissé pour compte » mais également de « dresser un cadre, construire un éco-système et fédérer une communauté engagée« . Qui plus est, cette année figure dans le rang des mentors notre Gonzo national, alors vous n’avez plus d’excuse pour louper l’event les 12, 13 et 14 octobre prochains (ici). Un débat autour de la sextech est aussi organisé le 7 octobre à The Family. On compte sur vous.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.