Quoi de neuf dans le porn ? #88 – Spécial Pornhub Awards

Il se passe des trucs dans le porno, on n’y croyait plus, mais le milieu sort de son petit confort pour nous offrir des grands tremblements de buzz et de polémiques. On en a déjà parlé dans un article dédié et un blog sur Le Bon Fap pour voir le replay, donc vous savez que Pornhub a organisé sa propre cérémonie de récompenses. Personne n’est resté indifférent, c’est parti dans tous les sens et j’espère pouvoir m’en sortir en présentant toutes les positions sur le sujet épineux du tube, de son hégémonie et de sa légitimité très discutée. 

___________________________

Jeudi soir dernier à Los Angeles, Pornhub a donc tenu ses awards. Il y avait eu des votes pour certaines récompenses, mais le reste des gagnants a été désigné par les fameux algorithmes, soi-disant. Personne ne s’y attendait, mais Kanye West était l’invité d’honneur, le directeur artistique selon la comm’ de Pornhub. On apprend dans l’article de Rolling Stone, que tout cela s’est décidé rapidement, en 5 jours, sûrement après son intervention télé chez Jimmy Kimmel.

Il a dessiné des tenues pour les personnes remettant les récompenses. Apparemment, c’est une vision très futuriste, l’an 6918. Tout cela a rendu la soirée très peu instragrammable avec tous ces tétons apparents.

Celui qui pense que l’esclavage fut un choix a aussi dessiné les trophées (ou son équipe hein, j’en sais rien).

Des tenues transparentes ou pas de tenue, des trophées phalliques, on peut imaginer que Kanye n’a pas une vision très subtile du porno. Mais bon, sa hype vaut bien tout ça et cette rencontre entre pop culture et porn culture restera dans les annales (moi non plus, je ne suis pas très subtil).

Et il a sorti une collection de sweat-shirts avec des portraits dessinés par lui-même des vainqueurs de la soirée.

Cela va engendrer une grosse polémique, pour plus de détails, lire plus bas.

___________________________

Mais au fait qui a gagné quoi ? Jordi El Niño Polla a remporté les prix du Performeur le plus marrant et le plus populaire performeur.

Danika Mori issue de la filière amateur espagnole remporte le Top Anal Performer, ce qui n’est pas rien.

Leolulu ont remporté le trophée du Most Popular Verified Couple. Bravo à eux !

Lee Roy Myers est évidemment récompensé pour ses parodies, qu’il co-produit avec Pornhub.

Natalie Mars a fait coup double avec une récompense donnée par l’algorithme et une autre par le public. Bravo à elle !

Lindsey Love a remporté le prix de la plus populaire amateur. Son mec, ils s’en fichent.

Miss Banana est la reine de la fellation. Qui en doutait ?

___________________________

Puis vinrent les détracteurs. En tête de cortège, Bryan Gozzling se bat toujours sur son Twitter contre le « free porn ». Il oublie de faire la distinction entre « free » et « illegal », mais bon. Les tubes ne sont pas sa tasse de thé, mais le boîte à qu’il vend ses scènes y est présente. Pas de bol. Bref, il a pas aimé la présence de Kanye West.

Les portraits des porn stars imprimés sur des sweat-shirts et vendus sur le site de Kanye West ont suscité pas mal de réactions. Les personnes dessinées ont-elles eu leur mot à dire, ont-elles été payées pour leur image ? Lux s’alarme de cette exploitation.

Bryan n’est pas le seul, beaucoup regrette que les tweets du rappeur ne mentionnent pas les performeuses.

Manuel Ferrara, lui, fait des doigts à Pornhub. Il a gagné le Top Big Dick Performer et, lui aussi a une chaîne à son nom sur le tube (sûrement gérée par Jules Jordan, son distributeur).

Paige Owens regrette que toute cette fame autour de la présence de West et d’autres rappeur et célébrités n’améliore en rien la vision des travailleurs du sexe dans la société.

L’autre grand défenseur du porno en DVD (pardon, je fais de l’ironie) explique sa vision des tubes, il n’a pas tort.

Sinon, il y a eu cet épisode vraiment abusé. Lance Hart s’est vu refuser l’entrée des Awards, car on voyait son cul. Les gens étaient nus sur scène… Est-ce que ça veut qu’on veut bien voir le cul des filles, mais pas celui des garçons ? Est-ce qu’il n’y aurait un peu d’homophobie ?

Et il n’y avait pas assez de places pour les gens du milieu aussi.

J’avoue, des fois, il cherche le bâton Lansky.

Et pour terminer sur le thème, le grand méchant Pornhub, Ginger Banks n’aurait pas reçu de virement depuis un moment.

___________________________

Revenons sur les sweat-shirts. Arya Fae veut savoir quelle rétribution les personnes concernées ont eue.

Abella Danger déclare avoir été payée.

Kendra Sunderland semble n’avoir rien touché et ne pas être vraiment au courant. Elle voit ça comme de la visibilité.

Carmen Caliente aussi, la visibilité à ce niveau se monnaie très cher.

Brooke Benz voit ces dessins comme une contribution à faire reconnaître le porno comme un art. On dirait que Greg Lansky lui a chuchoté cet élément de langage à l’oreille.

___________________________

Au moins, cette soirée a été bénéfique pour Honey Gold qui a pu assumer son corps malgré la mauvaise image qu’elle en avait.

___________________________

Voilà quelques photos du tapis rouge. D’abord Asa Akira, présentatrice principale avec Aria, la CM et plus ou moins porte-parole de Pornhub.

Danika Mori et Steve Mori avec Bella Tina et John de Sextwoo.

Karla Lane, Kendra Sunderland, Kimber Veils et je ne sais pas qui est la blonde.

View this post on Instagram

PORNHUB AWARDS 🔥🔥🔥🔥🔥🔥🔥 YEEZY

A post shared by a. danger (@dangershewrote) on

La très belle tenue d’Honey Gold.

___________________________

Après la cérémonie, il y avait une soirée select organisée par Greg Lansky et Vixen. Beauferie totale avec le fusil à champagne. Hanouna était invité selon des sources complètement fantaisistes.

Cette après-soirée avait l’air très nulle (pas d’ironie).

Je ne sais pas trop où sont prises ces photos.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire