Porno Français

Les gifs de la semaine #259 – Édition spéciale Brazzers

Salut les fappeurs ! À peine revenue du Festival Interceltique de Lorient, j’essaie tant bien que mal de rassembler quelques maigres souvenirs. En voici un : après une rencontre fortuite d’un groupe de jeunes hommes tout à fait sympathiques, je me souviens (bien évidemment) leur avoir parlé du Tag Parfait et d’avoir lancé involontairement une discussion autour du porn. Comme d’habitude, j’ai affaire à des gens très ouverts et à d’autres qui me tiennent à peu près ce langage : « Je ne regarde pas de porno parce c’est sexiste. » Je ne blâmerais personne puisque je me suis longtemps fait la même réflexion. En ligne de mire : le porno mainstream slash gonzo et ses têtes de gondoles comme Dogfart ou encore Evil Angel et bien sûr Brazzers. Je vous en ai fait une petite sélection spéciale pour montrer que Brazzers, en dehors de ses schémas consciemment stéréotypés, c’est avant tout une bonne tranche de rigolade. Pour le reste il y a notre jolie scène amateur et indépendante.

Cory Chase et Jordi El Niño Polla : deux générations, un seul univers. D’un côté la MILF rassurante, de l’autre, le jeune homme qui a besoin d’être dirigé en dehors de sa zone de naïveté. Les stéréotypes ont la vie dure et c’est ça qu’on aime.
« Dis-moi mon p’tit bonhomme, ça t’arrive souvent de t’astiquer comme ça ? »
« Avec ça, madame ? » *sourire niais*
« Oui oui, ça, c’que t’as entre les jambes là. J’peux te montrer si tu veux ? »

Pas facile la vie quand on se fait sauvagement braquer pas la plantureuse Zara DuRose. Mais comme d’habitude, Danny D ne se laisse pas démonter (c’est même plutôt l’inverse LOL). Après une intense séance de persuasion, ils trouvent tous les deux un chemin d’entente vers le plaisir et la levrette sur le bureau. Caméra discrète et subjective, l’équipe de Brazzers nous fait vivre l’intrigue en son coeur et en son sein.

Brazzers c’est aussi une intelligence certaine dans le milieu publicitaire. Avec leurs publicités événements pour le Black Friday qui passent de la salle d’accouchement à la demande en mariage au resto, sans oublier le Superbowl entre copains, Brazzers est partout. Envie d’une chouquette ? Brazzers fait tourner les fourneaux. Besoin d’une assurance voiture ? Envoyez Brazzers au 6069, Danny D, notre conseiller, vous recontactera dans les plus brefs délais.

Bon OK, le conseiller en question est aussi prof d’une gymnastique un peu particulière. Je glousse comme une imbécile en pensant que l’hélicobite est sûrement l’une des inventions les plus brillantes de notre ère. Et regardez la moue ultra gênée de la pauvre Sophia Laure *Nan mais c’est qui ce taré ?* Vous voyez, c’est pour ce condensé de grand n’importe quoi que je me devais de vous en faire une sélection. Bless Brazzers.

Comme la gym est visiblement le tag de ces dernières années, on voit que ça paye. Avec une position aussi peu naturelle que celle de Aspen Rose sur le bureau de Johnny Sins, je me dis qu’il faut avoir sacrement musclé ses petites fesses et ses abdos pour rester plus d’une minute, un minimum élégante, les quatre fers en l’air. En conclusion : 10/10 pour la technique et 10/10 pour l’esthétique. De toute façon, Brazzers c’est toujours un boner.

Image en une : Cock of Duty, Brazzers

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire