Avec Modelhub, Pornhub se lance dans la vente de vidéos

Le site de streaming porno Pornhub enchaîne avec une vigueur impressionnante les nouveaux projets. Après avoir lancé depuis le début de l’année un service de VPN, dragué le monde de la musique, le porno alternatif avec la Pornhub Nation et accepté la crypto-monnaie Verge, le tube porno le plus mainstream du monde vient de lancer Modelhub, sa première plateforme de vente de vidéos à la demande.

Les modèles qui utilisaient déjà Pornhub pour diffuser leur contenu en streaming peuvent dorénavant vendre leurs vidéos directement aux internautes avec un prix fixé par leurs soins. Cette offre, qui se retrouve sur un site à part mais reste totalement intégrée dans Pornhub, vient attaquer de pleine face ManyVids et les autres services de VOD qui sont apparus ces dernières années.

Non content d’avoir réussi un tour de force assez prodigieux en attirant depuis 2013 la scène porno indépendante dans ses filets, le site poursuit ses efforts pour devenir un outil toujours plus complet pour les créateurs de contenu porno.

Vous pouvez dorénavant acheter les vidéos de Luna X James directement sur Pornhub

La conquête des indépendants

Annoncé il y a deux mois aux utilisateurs, Modelhub débarque aujourd’hui avec un catalogue déjà conséquent de plus 13 000 vidéos dont 203 vidéos françaises. A l’intérieur, des modèles que vous connaissez bien maintenant (Lele O, Trish Collins, Pepite Crapule) mais aussi des petits nouveaux comme Triss Witch ou le couple LenaLouix. Certains utilisent cette option pour vendre du contenu inédit à un prix similaire aux autres plateformes de VOD, d’autres pour activer le téléchargement full HD de leurs vidéos déjà disponibles gratuitement (avec parfois un prix dérisoire de 1$ ou 3$, ce qui est le cas chez Lindsey Love ou Mark Rockwell).

1 € le téléchargement full HD chez Lindsey Love

Cette offre propose aussi aux utilisateurs d’accéder à certaines vidéos exclusives en streaming s’ils ont déjà souscrit à un compte premium. Une option très intéressante qui devrait valoriser la version payante du site, lancée en 2015. En effet, à l’instar des autres plateformes de streaming comme Spotify, Deezer ou Youtube Premium, les revenus générés par les utilisateurs payants demeurent bien plus importants que les revenus générés par ceux qui se contentent de voir des publicités (une publicité affichée ne rapporte environ que 0,0001 € au site). Après avoir attiré massivement les utilisateurs qui ne versent pas un seul centime, la priorité pour Pornhub est maintenant de les faire payer. Une belle ironie quand on connait l’histoire de la marque.

Pornhub, le YouTube du porno

Lancé en 2007, Pornhub a réussi le pari insolent d’être accepté progressivement par l’industrie porno tout en ayant bâti une partie de son empire sur du contenu volé. Avec le lancement de Modelhub, la marque assoit encore plus son autorité et son emprise sur le marché adulte. Si cette offre n’est pas innovante en soi (la vente de clips existe depuis 15 ans), elle devrait continuer à attirer toujours plus les modèles, qu’ils viennent de la sexcam, du porno indé ou mainstream, ou soient entièrement amateurs…

Et pour être sûr que Modelhub soit le plus attractif possible, le site reversera aux modèles, au cours des trois premiers mois, 100% du chiffre d’affaires généré par la vente de ces vidéos (hors frais de transaction). De quoi mettre un coup d’arrêt à l’enthousiasme de ManyVids.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire