Xvideos rachète Penthouse pour 11,2 millions de $

La nouvelle faillite de Penthouse a fait coulé beaucoup d’encre en janvier. Son rachat était inévitable pour conserver son activité. La société a été mise aux enchères le 5 juin dernier et a intéressé plus de 400 acteurs de l’industrie adulte dont MindGeek (qui possède Pornhub mais aussi Playboy TV en Amérique du Nord) et Hustler, qui appartient à Larry Flynt. La mise de départ était de 3 millions de dollars et c’est le groupe tchèque WGCZ S.R.O. qui repart avec les actifs de la boîte pour 11,2 millions de dollars.

Derrière ce nom inconnu du grand public, on retrouve les plus gros tubes du monde : Xvideos et XNXX qui cumulent pas moins de 5 milliards de connexions par mois, mais aussi d’autres sites porno, comme le spécialiste du hardcore européen LegalPorno, l’ancien network américain BangBros, ainsi que d’autres sites de moindre importance.

Penthouse global media a été fondé en 1965, publiant Penthouse Magazine et Penthouse Letters et exploite 8 chaînes de télévision dans plus de 100 pays, ce qui constitue 50% de leurs revenus. Ils ont aussi des centaines de licences pour des contenus web media, et pour beaucoup de site internet.

Après des débâcles qui courent financières depuis 2016, et le rachat par FriendFinder Networks Inc. en 2013, l’américaine Kelly Holland qui avait récupéré le bébé se dit satisfaite puisqu’elle avait elle-même acquis Penthouse Global Media pour la moitié de sa vente aujourd’hui, à savoir 6,5 millions de dollars. Aujourd’hui grandi et libre de dette, l’entreprise continuera de rouler avec les mêmes équipes, et ligne éditoriale.

Avec le rachat du média iconique Penthouse, le groupe WGCZ renforce ses positions sur le secteur et s’affirme comme un concurrent européen de plus en plus sérieux au géant canadien MindGeek. La guerre du streaming gratuit ne fait sans doute que commencer.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire