VPNHub, ou quand Pornhub lance son propre VPN

VPNHub : c’est le blaze, pas forcément très audacieux, du VPN (pour Virtual Private Network) lancé par ton tube porno préféré. Soit « la meilleure solution de sécurité, en laquelle vous pourrez toujours avoir confiance«  dixit le site.

Mais de quoi ce réseau privé virtuel est-il au juste le nom ? Comme le détaille The Verge, cet outil garantit à ses utilisateurs une protection optimisée de leurs données et une navigation anonyme sur la toile. Concrètement, le VPN permet de masquer votre IP par le biais d’un serveur distant. Ce cryptage offre la possibilité de surfer sans laisser trace de votre parcours. Surfer un peu partout, puisque le serveur vous fait accéder à des contenus qui ne sont pas forcément accessibles depuis votre pays, pour des raisons de droits et de localisation géographique. Bref, une connexion inter-réseau qui met un point d’honneur à protéger la vie privée et la sécurisation des données, éléments capitaux pour qui navigue sur le web et, a fortiori, consomme du contenu explicite.

Mais passés les détails techniques, un petit bémol se profile : VPNHub proposerait des publicités ciblées à ses utilisateurs. Autrement, dit la navigation ne serait donc pas tout à fait anonyme, si ce n’est en désactivant ses cookies. Cependant, si VPNHub existe en version gratuite pour Android et iOS , l’achat du service Premium à raison de 14,99 euros permet justement de bloquer la publicité de l’application – et de gagner en débit par la même occasion.

Si l’on attend un test pour garantir la fiabilité du réseau, on ne peut en tout cas pas nier l’ambition du site de streaming XXX, qui, entre pop culture, cryptomonnaie et nouvelles technologies, a la ferme intention de continuer à s’imposer sur le marché porno. VPNHub est surtout une belle manière pour Pornhub de contourner des lois – faire la nique au projet de régulation du porno mis en place par le gouvernement britannique, par exemple. L’usage d’un réseau privé permet aussi au tube de s’incruster dans des pays qui contrôlent son accès, comme la Chine ou la Russie (bien que ces derniers interdisent aussi les VPN). Une habile stratégie commerciale.

2 commentaires Voir les commentaires

  • « VPNHub proposerait des publicités ciblées à ses utilisateurs. Autrement, dit la navigation ne serait donc pas tout à fait anonyme, si ce n’est en désactivant ses cookies. Cependant, si VPNHub existe en version gratuite pour Android et iOS , l’achat du service Premium à raison de 14,99 euros permet justement de bloquer la publicité de l’application – et de gagner en débit par la même occasion. »

    Comme d’habitude depuis le début, on va encore le répéter et pourtant c’est très simple, un VPN réellement efficace qui est gratuit n’existe pas, si c’est gratuit, dites-vous toujours que c’est pour une très bonne raison.

  • « VPNHub proposerait des publicités ciblées à ses utilisateurs. Autrement, dit la navigation ne serait donc pas tout à fait anonyme, si ce n’est en désactivant ses cookies. Cependant, si VPNHub existe en version gratuite pour Android et iOS , l’achat du service Premium à raison de 14,99 euros permet justement de bloquer la publicité de l’application – et de gagner en débit par la même occasion. »

    Comme d’habitude depuis le début, on va encore le répéter et pourtant c’est très simple, un VPN réellement efficace qui est gratuit n’existe pas, si c’est gratuit, dites-vous toujours que c’est pour une très bonne raison.

    Je suis d’accord avec le deuxième paragraphe.

Laisser un commentaire

Porno Français