Les gifs gay de la semaine #48

Cc tu veux voir mon gif ?

Un cureton cochon se fait coincer par un crew démoniaque. Porcs maudits et clowns damnés enseignent à ce prêtre comment aimer son prochain : en tendant l’autre trou. On finit dans une explosion d’eau bénite qui laisse ce curé pas vraiment immaculé. « J’m’en fous du 69, je veux juste du 666. »

Chez Harlem Hookup, ça se passe comme avec Princess Erika : zéro blabla ! Une porte qui s’ouvre, un homme tronc qui entre dans une cabine et c’est parti pour une pipe comme on les aime : profonde, baveuse, langoureuse mais aussi vénère et qui tape contre la glotte. Un voyage au bout de la tige où il n’est pas question d’en perdre une goutte.

Idée recette pour deux personnes. Difficulté : moyenne.
Commencez par peler votre fleshlight jusqu’à ce qu’il ne reste que le cœur fondant. Fourrez-le ensuite avec deux saucisses juteuses que vous aurez préalablement huilées. Agitez le tout, mouillez le mélange avec un peu de crème chaude. C’est prêt : régalez-vous !

Aymeric Deville, tout en cockring et ballstrap, accueille Rocco Steele et Esteban Orive dans son cul. Deux queues épaisses, deux ambiances : un coup de rein de mort de faim pour Esteban, la force tranquille dans ton boule pour Rocco. L’étroit mousquetaire fait monter la sauce pour ses deux compères et nos trois gloutons barjots succombent en grognant.

Kink nous en met plein les mirettes avec cette scène de bondage diaphane. Adam Herst, bijou noir flamboyant, soumet Alex Adams à une séance de bondage d’un autre monde. Drapé dans un rubber translucide, Alex est une larve qui ne demande qu’à éclore. Une session toute en contraste, à la fois lourde et aérienne, avec plus de pierres précieuses qu’un défilé Cartier.

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire