Porno Français

Cinéma d’hardeur : HPG est enfin de retour avec « Marion »

Depuis des années il oscille entre film d’auteur et film d’hardeur. Hervé-Pierre Gustave, HPG pour les intimes, revient avec Marion, intrigante autofiction au parfum de foutre. A découvrir sur HPG.net, en attendant l’arrivée de la version « hardcore » sur Canal Plus.

Pour son cinquième long-métrage, HPG poursuit sur la voie du docufiction, façon Fils De (souvenez-vous). Sa toute fraîche Marion se présente comme un bilan introspectif de sa vie conjugale, narrée par Gwenaëlle Baid, sa chère et tendre in real life. Jouissance et jalousie constituent la sève de cette psychanalyse au pitch très Nouvelle Vague : « Rester ensemble ou se séparer ? Pour le savoir, un couple, Marion et Gus, se lance dans une quête folle et fantasmatique« . Folle, on veut bien le croire, tant le teaser de Marion est empli de fantaisies éparses. Intimisme sexy en clair obscur, exhibs sur Paris, poésie scabreuse, prises de tete et sexe à l’air, voilà qui promet une bien belle branlette (intellectuelle, et pas que). Jetez donc un coup d’oeil à cette « bande annonce provisoire » pour vous en convaincre :

L’autoproclamé « producteur indépendant dans le domaine du charme » – dixit son Twitter – compte bien nous partager une nouvelle fois sa vision bien à lui de l’intimité. Pour le quinqua aux trois initiales, il y a bien des façons de se foutre à poil. On attend avec impatience de découvrir cette ultime mise à nu, et surtout sa version « not safe for work » pas coupée, diffusée sur la chaîne cryptée en juin prochain. Dans son second long, le désinvolte avançait qu’on ne devrait pas exister. Il n’empêche, qu’HPG existe nous réjouit.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire