Test du vibro Jam de Fun Factory : The Jam Session

Après le test du Rabbit de la maison espagnole Lastic, me voilà embarquée de l’autre côté du Rhin chez Fun Factory pour faire connaissance avec Jam. Non, ce n’est pas un Allemand grand et blond mais plutôt un petit sextoy léger. Effectivement, loin de moi l’adage des Shadoks « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? ». J’aime les choses simples et efficaces surtout quand je pars en vadrouille. C’est donc tout naturellement que j’ai amené Jam avec moi lors du petit road trip kiwi-asiatico-européen dans lequel je me suis embarqué il y a quelque temps. 

Petit par sa taille mais grand par sa puissance de vibration, Jam m’a fait vivre des moments aussi forts que la montée du Tongariro. Le Mordor n’a qu’à bien se tenir, Jam le Hobbit sait conquérir tous les monts ! Avec sa texture toute douce en silicone et ses quelques 12 cm, « le petit chéri de tous », comme le prénomme la maison, tient dans la paume de la main. Ce mini-vibromasseur fonctionne avec de simples piles 1,5V AA. Pas la peine donc de brancher son joujou sur le port USB de son PC pendant que votre collègue vient vous parler de la dernière réunion. Son étanchéité est aussi très pratique puisqu’elle permet de s’amuser sous la douche en auberge de jeunesse ou dans un bain bien moussant – pour celles et ceux qui optent pour les hôtels luxueux…

J’ai choisi la première option, ce qui m’a valu d’attendre presque dix jours, une fois arrivée en Chine, pour avoir un petit moment d’intimité. La douche était donc le moment propice pour essayer une première fois mon sextoy. Parfaitement calée entre le jet chaud de la douche et le mur carrelé, me voilà en route pour une partie de jambes en l’air pharaonique. Comme l’eau n’a jamais été un très bon lubrifiant, je décide d’opter pour la bonne vieille méthode de la salive. Une fois le sextoy sorti de ma bouche, je le glisse délicatement entre mes cuisses. Je tourne la touche rotative et active la vibration du sextoy.

Le bout incliné fait tout d’abord un travail divin sur mon clitoris puis à l’intérieur de mon vagin. Les vroum-vroum constants et forts s’allient parfaitement à la texture douce et agréable de l’objet permettant ainsi des va-et-vient délicieux. La petitesse de l’outil ne perturbe en rien la route vers le point-G et permet même une combinaison parfaite pour celles qui aiment stimuler simultanément leur clitoris manuellement. En d’autres termes, la montée vers sa sainteté Bouddha a été rapide. En l’espace de quelques minutes, Jam a dévoilé toute sa puissance.

Il s’associe aussi aisément aux plaisirs à deux (ou plus). Il permet de donner un petit coup de boost clitoridien pendant une pénétration vaginale pour celles et ceux qui aiment faire les choses en grand. Attention tout de même pour les pénétrations anales puisque le petit aime se faufiler partout ; ça serait bête de l’égarer dans de si belles contrées.

Juste et efficace, ce sextoy fait pâlir tous les joujoux dernier cri assoiffés de connexions. Avis donc aux amatrices et aux mordu·e·s de voyages, Jam de Fun Factory deviendra votre nouveau couteau suisse. Il n’est certes pas doté d’un décapsuleur, mais le plaisir de sa fraicheur est tout aussi intense que la première gorgée d’une bonne bière à Hanoï.

Jam de Fun Factory – 24,90 € sur notre boutique en ligne

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire