Le Bon Fap

Camgasm ne jouira plus

C’est la fin des haricots pour le site Camgasm, ce projet parallèle de Chaturbate lancé il y a tout juste un an. La plateforme – qui avait du mal à se définir entre site de live privé et tentative de webcam soft – n’a pas su trouver son public. Mis de côté par la maison mère depuis avril dernier, le site devenait progressivement un no de camgirls ou quelques unes résistaient encore à l’appel des tokens ces dernières jours.

La dernière des camgasm-girls

Dans une dernière note de blog, la plateforme explique « qu’elle n’a pas réussi à lancer une communauté durable » et « remercie tous ceux qui ont participé à cette expérience ». Tous les utilisateurs seront intégralement remboursés et les modèles payés sous 15 jours. Toutes les informations enregistrées sur le site seront également effacées le 29 septembre.

Cet été, c’était la plateforme française Francolive qui fermait également ses portes mais d’une manière bien moins classe. Les propriétaires se sont évaporés dans la nature, laissant une ardoise conséquente aux anciens modèles et partenaires. Une action collective a été entreprise et une grande partie des camgirls ont heureusement pu être payées. Le site n’existe plus, si ce n’est par l’intermédiaire d’une marque blanche.

Chaturbate, un paradis teen

Pour Chaturbate, tout se passe bien dans le meilleur des mondes. Si l’expérience Camgasm restera une parenthèse malheureuse, le site devenu au fil du temps la première plateforme de webcam au monde, continue de satisfaire quotidiennement un nombre toujours plus grand de clients et de modèles. Il suffit de faire un tour sur la page d’accueil du site pour vite s’en rendre compte, c’est un paradis de la cam qui attire chaque jour 10 millions de visiteurs.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire