Le Bon Fap

Trois questions à Angie Rowntree, co-fondatrice d’Ethical.porn

Réalisatrice et productrice de porn féministe depuis les 90’s, Angie Rowntree est devenue une pionnière de « l’érotisme pour les femmes » avec sa plateforme à succès Sssh.com. Elle et d’autres figures engagées de l’industrie pour adultes ont eu l’idée de monter Ethical.porn, un espace tout neuf dédié à la discussion décomplexée autour du porno, des sexualités et des débats passionnés qui en découlent.

Pourquoi avoir lancé Ethical.porn ?
Le porn éthique, c’est du contenu pour adultes consensuel et transparent, créé dans un environnement safe et respectueux, qui ne contribue pas à creuser les inégalités sociales à travers des campagnes marketing affligeantes. Derrière cette baseline conceptuelle, on trouve une grande variété de démarches et de points de vue, chacun impactant le porn éthique à sa façon. À ce titre, la question « Qu’est-ce que le porn éthique ? » est trop large pour se contenter d’une seule interprétation. Nous avons créé Ethical.porn afin de réunir les opinions plurielles de toute l’industrie. Nous espérons avoir un dialogue continu sur ce sujet complexe et en constante évolution, entrer dans le cœur de nos problèmes avec un regard critique, réfléchir ensemble.

Quelle est votre définition du « porn éthique » ?
Ma vision personnelle, comme je la définis dans cette contribution, se traduit par la confiance, la communication, l’honnêteté, le consentement, la collaboration, la sécurité et l’équité, y compris salariale, entre toutes les parties impliquées. Plusieurs réalisateurs et studios appliquent ces principes éthiques aujourd’hui. Certains d’entre eux ont déjà pris la parole sur Ethical.porn : j’invite les lecteurs à découvrir leurs interventions, poser des questions et contacter les auteurs. Les autres n’ont pas encore rejoint l’aventure, ce qui ne signifie pas qu’ils sont contraire à l’éthique pour autant. 

Le porno mainstream a-t-il le sens de l’éthique ?
Dans chaque industrie, il existe des courants dominants et des factions plus petites – par exemple, des films hollywoodiens et des productions indépendantes. Souvent, on se dit que les valeurs et les produits « mainstream » sont standardisés ou ont perdu leur dimension humaine. Je ne pense pas que cela soit nécessairement vrai pour les films hollywoodiens, ni pour le porno. Beaucoup de ceux qui ont pris part au site Ethical.porn viennent du mainstream. Leurs contenus peuvent être critiqués pour leurs représentations soi-disant déconnectées de la réalité, et considérés comme non-éthiques. Mais si vous lisez les témoignages de professionnels sur Ethical.porn, mainstream et indépendants, vous verrez qu’ils ne sont pas si différents et mettent tous l’accent sur le processus de production en tant que facteur déterminant du contenu éthique.

Il est important, dans le porn en particulier et notre société en général, de discuter du comment et du pourquoi de ces productions, plutôt que de surveiller les fantasmes sexuels montrés à l’écran. Nos désirs ne sont pas uniformes. Il n’y a pas un moyen unique et « approprié » de s’exprimer sur le sexe, et c’est formidable ! Le simple fait qu’un fantasme porno ne corresponde pas à celui d’un spectateur n’en fait pas quelque chose d’anti-éthique. Voilà l’un des thèmes que nous allons développer sur Ethical.porn.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire