Le porno fête le 4/20

Hier, c’était le 4/20 aux Etats-Unis. Ce n’est pas une date anodine : outre-Atlantique, le 20 avril est le jour officieux de la bédave. Dans les 28 Etats qui ont légalisé la Marijuana, les fumeurs de joints ont dégainé blunts et bongs pour célébrer leur droit à la défonce. L’industrie du X, plutôt copine avec celle du cannabis, a évidemment marqué le coup. On vous raconte ce qui s’est passé. 

Quelle belle plante, quand même

Le producteur Blazed Studio a profité du 420 pour sortir un film thématique. Dans Blazed Babes, les actrices Vanessa Cage, Angie Noir, Tasha, Megan, Ivy et Aris alternent coulage de douille et fellations : “Buds, babe, and blowjobs !” promet le synopsis. “De jolies jeunes filles qui aiment leur remède naturel et qui son prêtes à partager avec leurs partenaires masculins – quelle belle façon de marquer ce jour de fête !” s’exclame un représentant du studio dans XBIZ.

Le cru 2017 du 420 a également vu la naissance d’Emerald Triangle Girls, un studio réservé aux fumeuses de weed. Les neuf scènes de lancement ne proposent que des relations femme-femme sur fond de fumette. “Consommer du porno est bon pour vous, explique le site officiel du studio. La Marijuana a des propriétés médicinales. Emerald Triangle Girls est un génial mélange des deux (…).” Pour découvrir les performeuses affiliées au studio, regardez-donc cette vidéo dans laquelle elles racontent leur première défonce.

Sans surprise, les bédaveuses du X s’en sont donné à coeur joie pour le 420. Riley Reid a organisé un tirage au sort et fait gagner des accessoires pour fumeurs à l’un de ses followers : des stickers et un calendrier à son effigie, des chaussettes couvertes de feuilles de cannabis et surtout un bang. “Je le frotterai contre mes fesses pour toi”, a lancé l’actrice pendant le Periscope du tirage au sort. “Joyeux 4/20 ! a-t-elle également tweeté. Puissiez-vous tous être bien trop défoncés et avoir une grosse foncedale !”

Madison Ivy – Madison420Ivy sur Twitter, c’est dire si la weed compte pour elle – a tweeté à plusieurs reprises pour souhaiter un bon 4 avril à ses 361 000 followers. Pour accompagner une vidéo dans laquelle elle souffle une belle bulle remplie de fumée, elle a lancé : “Aujourd’hui c’est mon anniversaire non-officiel et le Noël des bédaveurs à la fois !” A quelques minutes de minuit, elle a remis ça sur Instagram. Beaucoup d’actrices moins célèbres ont eu un petit mot pour le 420 sur les réseaux : Keisha Grey, April O’Neil

I hope everyone had a magical 4/20 💚🙏 #420 #Fam 💫 Thanks so much @dankstop 4 the #MonkeyJuice #Smoking #Bubbles

Une publication partagée par Madison Ivy’s ONLY Official IG (@420madisonivy) le

Certaines performeuses sont allées plus loin. Depuis mardi, Ariana Marie anime la soirée 420 Stoner au Hustler Club de Las Vegas. Dernière représentation demain. Daisy Dabs, l’actrice qui entend “révolutionner le weed-fetish”, a réalisé une vidéo pour l’occasion. Elle est visible sur Pornhub. Dans un style un peu différent, évoquons aussi Mia Khalifa, qui a passé la journée à faire des blagues de mauvais goût sur la rumeur qui la disait séropositive.

Le collectif de bédaveuses sociales Ganja Girls a profité du 420 pour révéler son premier clip et répondre aux questions de VICE. En string, débardeur moulant et chaussettes montantes, elles twerkent et minaudent sous une pluie de billets pour accompagner les flows de Lox Chatterbox et Born I Music. Il y a des bangs partout sur la table basse, des bédos qui circulent et des petits yeux. Le morceau n’est pas si mal mais on repassera pour l’inventivité du clip, qui accumule tranquillement les milliers de vues sur YouTube.

Finissons en évoquant la presse X professionnelle. Hier, AVN a consacré trois articles à la consommation de cannabis. Le premier rappelle qu’il peut être bon pour le plaisir, le second montre à quel point l’industrie de la weed est proche de celle du porn. Après tout, elles concernent toutes les deux les adultes. Le troisième évoque les nombreuses substances dangereuses qui ont été retrouvées sur les plantes vendues dans les boutiques américaines. On jurerait lire un magazine spécialisé sur le cannabis. A chaque 420, c’est plus clair : le X va sentir la weed pendant longtemps.

Image en Une : Riley Reid

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap