Le Bon Fap

On a testé le préservatif HEX de Lelo

Qu’attendons-nous d’une capote ? Qu’elle fasse en priorité son job, c’est-à-dire qu’elle soit un contraceptif qui protège des infections sexuellement transmissibles. Quand j’ai vu arriver le préservatif HEX, le petit chapeau « révolutionnaire » de la marque de sextoys Lelo, j’ai surtout été dubitatif. Premièrement, voir Charlie Sheen se racheter une conduite en devenant ambassadeur de la lutte contre les IST n’était clairement pas la meilleure stratégie de communication du siècle. Deuxièmement, miser sur les qualités « indéchirables » du préservatif n’était pas non plus un argument de choc pour moi, puisque les normes CE et NF devraient suffire à nous rassurer amplement à ce sujet. Enfin, à dix euros la boîte de trois préservatifs, on est tenté de faire des économies et ce n’est clairement pas la bonne idée à prendre si on compte se protéger efficacement.

Le mirage de la technologie

Avec un peu de bon sens et une taille adaptée à votre pénis, le risque que votre préservatif « classique » explose en plein vol ne devraient pas être un argument de vente. Ceci dit, si vous avez envie de faire le fameux test de l’épingle sur les HEX, allez-y mais n’oubliez pas qu’on fait rarement l’amour avec des épingles à nourrices… Enfin, cet argument pour la protection contre les IST ne doit pas cacher qu’un préservatif qui éclate est finalement le meilleur indicateur naturel pour savoir qu’il s’est déchiré. Je vous épargnerai donc ces histoires de nano-technologie et de nids d’abeilles qui exciteront surtout les ingénieurs en matériaux.

Ce que j’attends vraiment d’une capote, c’est qu’elle se fasse oublier et qu’elle m’apporte un maximum de sensations. Cette question délicate de la sensibilité fait que les jeunes de maintenant – qui n’ont pas connu la peur du sida – décident souvent de ne plus en mettre et oublient au passage qu’ils s’exposent à bien d’autres risques. Ils pensent qu’ils vont perdre en plaisir, en érection ou qu’une capote est compliquée à mettre ou contraignante. Cette absence de réflexe de protection qui se répand dangereusement me fout clairement les glandes et si je peux grâce au Tag faire passer un message, ça sera le suivant : soyez protégé quand vous prenez votre pied, vous baiserez avec l’esprit plus clair et vous prendrez encore plus de plaisir. Aucun argument anti-capote n’a de sens. Protégez-vous !

Thickness does matter

La finesse du préservatif HEX n’a pas vraiment été mise en avant lors du lancement en grande pompe du produit au milieu de l’année 2016, pourtant c’est clairement la promesse la plus intelligible à mes oreilles car il ne mesure que 45 microns d’épaisseur. Les plus fins du marché atteignent les 15 microns d’épaisseur, mais dans les marques les plus courantes on est souvent au-dessus des 50 microns. Certains atteignent même les 90 microns.

Aux premiers abords, rien ne distingue HEX d’une autre marque si ce n’est un élégant packaging blanc au toucher doux. Le préservatif en lui-même semble très classique et possède une odeur caractéristique plutôt agréable (ainsi qu’une légère lubrification). Dans le feu de l’action, je ne me suis pas amusé à zoomer avec un microscope pour observer ses nids d’abeille et comme expliqué plus haut, ça ne m’intéresse pas plus que ça. J’ai enfilé la capote aisément (pour le moment au diamètre unique de 54 mm) et j’ai commencé ma petite affaire.

Je suis très exigeant en matière de capote, il faut qu’elles soient fines et ne m’étouffent pas la teub. Pour cela j’ai deux critères de jugement, le premier la sensibilité (mais qui peut varier de beaucoup de choses indépendamment de l’épaisseur ou la matière du préservatif) et surtout la durée du coït. Si le sexe dure si longtemps que la pièce finit par sentir le caoutchouc brulé, c’est qu’il y a un souci. Si, au contraire, je dois commencer à réfléchir à mes tableaux Excel pour ne pas jouir trop vite, c’est que le pari est gagné.

Sans entrer dans les détails de ma vie privée, sachez qu’hier l’affaire était tendue comme le riff de Down On The Street et que j’ai pas attendu longtemps pour que la petite mort vienne me faucher. C’est donc validé.

La finesse a un prix

Conclusion, les capotes HEX sont vraiment cool question finesse et vous devriez les essayer et surtout oublier cette histoire de « résistance » qui aurait dû être un argument de vente secondaire. On regrettera quand même le prix un peu abusé pour la boîte de trois (9,90 € chez Espace-Libido). Par douze préservatifs, on arrive à 19,90 € chez Espace-Libido. Enfin, les gourmands qui choisiront la boîte de 36 exemplaires ne payeront « que » 34,90 € – en exclusivité chez Lelo (avec livraison gratuite).

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire