Explicit Festival : les sexualités aux abords des arts

La seconde édition du festival Explicit ouvre ses portes du 22 au 27 novembre prochain à Montpellier. Entre art, cinéma et atelier, la performeuse Marianne Chargois et le chorégraphe Matthieu Hocquemiller vous proposent une nouvelle fois d’explorer les expressions plurielles du sexuel.

kiki_symba

Nouveau regard sur les sexualités

« C’est un festival atypique, unique en son genre » nous confie Matthieu Hocquemiller, le co-fondateur de l’évènement. Au coeur du Centre Dramatique National de Montpellier, le festival pense la sexualité, l’expression corporelle et politique.

Extime

Extime, spectacle de Marianne Chargois et Matthieu Hocquemiller

Mais n’ayez pas peur, vous n’aurez pas à fapper frénétiquement devant les films proposés puisque le festival souhaite s’émanciper d’une approche masturbatoire du genre. Plutôt axée sur la construction de l’intime à travers les représentations, la programmation passe des performances aux conférences dans une unicité unique. Les projections et spectacles proposés ne sont donc pas des objets à paluchage ; ce sont avant tout des champs d’expérimentation où se mêlent politique et esthétique.

Audacieux et novateur, Explicit offre des parcours internationaux où culture et contre-culture se croisent et s’entrechoquent pour offrir un regard émancipateur aux formes sexuelles. Sous différentes formes, des artistes européens et américains proposent une vision nouvelle des sujets en lien avec la sexualité.

Golden Flux, performance par Marianne Chargois

Golden Flux, performance de Marianne Chargois

Le mot d’ordre : visibilité

Au programme, le film Kiki de Sara Jordeno et Twiggy Pucci Garçon. Présenté en ouverture du festival, le long-métrage est une réflexion autours des relégations raciales et sexuelles à travers le voguing et les Ballrooms new-yorkais. Sous couvert du slogan « Not About Us Whitout Us » (« Pas à propos de nous, sans nous »), le mouvement filmé par la caméra de la suédoise représente cette famille alternative où la stratégie d’empowerment se mêle à la nécessité d’une visibilité nouvelle.

kiki_ball1

Kiki, Sara Jordeno et Twiggy Pucci Garçon

La semaine se poursuit avec notamment l’intervention du militant et perforer Buck Angel. Trans-porn-activiste, il met en avant le quotidien des trans FtM (Female to Male) avec son documentaire Sexing the Transman. Il expliquera également son parcours et son militantisme lors du talk show « Bucking the system » le samedi 26. Visibilité, visibilité, more than ever !

buck-angel

Buck Angel

Autre temps fort : le festival donne la parole aux travailleurs du sexe. Peu entendus sur la scène nationale et internationale, Explicit vous propose de les rencontrer et de les entendre. Un colloque avec l’écrivain Thierry Schaffauser est également organisé autours de son ouvrage Les Luttes des Putes.

Les luttes des putes,

Les luttes des putes, Thierry Schaffauser

Une programmation pluridisciplinaire

Il reste évidemment tout une gamme de films comme Yes, We Fuck ! ou Live Nude Girls Unite !  à voir, et une somme incalculable de spectacles comme Schonheitsabend et Extime à savourer. On vous laisser jeter un coup d’oeil à la programmation ici.

Toujours dans un optique sex-positive, le festival fait la promotion des corps puissants, libérateurs et contestataires alors, à vos agendas et à vos tripes !

schonheitsabend_copyright_karolinawiernik_1

Schonheitsabend, spectacle de Florentina Holziger et Vincent Riebeek

Traumboy

Traumboy, performance de Daniel Hellmann

Festival Explicit

Du 22 au 27 novembre 2016

au hTh-CDN de Montpellier et au Cinéma Diagonal

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire