PEGGY, un nouveau magazine sur la culture porn

Le Tag Parfait a de la concurrence sur le segment de la culture porn. Depuis le 8 octobre dernier, la première édition du magazine en ligne PEGGY est disponible gratuitement sur Peggymag.com. Elle est baptisée Future Porn. Les cinq papiers inauguraux de ce trimestriel qui promet de parler “de sexe et de sexualité d’une manière amusante, curieuse et ouverte d’esprit” oscillent entre sujets classiques et initiatives amusantes. Après avoir parcouru l’article consacré à l’âge d’or du porno scandinave, on pourra enchaîner sur celui qui traite de la relation entre les performeurs et leur chat. La traditionnelle interview d’Erika Lust consommée, on s’intéressera à celle de Nikki Darling, un professionnelle du BDSM venue de San Francisco. Et l’on n’oubliera surtout pas de parcourir la lettre de Simone Ejstrup, l’éditrice, illustratrice et principale rédactrice de PEGGY.

Simone Ejstrup, nature

Simone Ejstrup, nature

Il semble que Simone Ejstrup se soit décidée à lancer PEGGY après s’être lassée du blog dans lequel elle détaillait ses aventures masturbatoires. Dans son nouveau magazine, la jeune femme voit plus grand : “Chez PEGGY, nous pensons que tout le monde devrait être autorisé à satisfaire ses désirs érotiques tant qu’ils ne blessent personne (sauf si quelqu’un veut être blessé – dans ce cas, c’est cool) et nous nous engageons à produire des discours amusants, divers et positifs à propos des multiples facettes de la sexualité !” Pour ce faire, l’équipe de la publication ira à la rencontre des professionnels de l’industrie et défendra des positions féministes. “Pourquoi avons-nous décidé d’appeler le premier numéro de PEGGY Future Porn ? Nous aurions pu l’appeler Feminist forn, mais en ajoutant le mot futur au contenu que nous avons choisi d’apporter, nous disons simplement que l’avenir est féministoïde. Nous prenons le pari, nous espérons, nous nous rebellons, même !”

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire