Le Bon Fap

Little Bird, le sextoy érotico-numérique dispo en pré-commande

L’année dernière, on rencontrait Christel Le Coq, fondatrice de la start-up B.Sensory qui cherche à développer un nouveau genre de littérature, l’érotico-numérique. Nouveau mode de lecture, numérique et sensorielle, il permet au virtuel d’être à l’origine de sensations nouvelles. Après plusieurs mois passés à mettre en place son projet – Little Bird, le bijou en question – où en est-on ?

On a déjà parlé avec elle des soucis rencontrés au cours de la promotion de son bébé : puritanisme, machisme (comme au cours du dernier Web West Festival), sexisme, difficultés de financement… Pas facile d’évoluer dans un milieu essentiellement dirigé par des hommes, souvent désemparés lorsqu’on leur annonce que leurs femmes se masturbent en leur absence.

 

L’idée a tout de même fait son bout de chemin, et de grands éditeurs ont rejoint le projet de Le Coq : La Musardine, J’ai Lu… Ils ont été nombreux à répondre présent à la promotion de cette nouvelle forme de lecture érotique. Le public s’est également bien élargi : les lecteurs partagent les contenus, relaient les informations, suivent les actualités, et permettent par là de donner une relative visibilité à la compagnie. Relative car comme l’évoque l’entrepreneuse dans une interview accordée au magazine Netech (page 56), l’interdiction de faire la publicité du sextoy sur Twitter ou Facebook, l’impossibilité de diffuser la vidéo promotionnelle, etc, freinent l’installation de Little Bird sur le marché.

Malgré tous les obstacles rencontrés, le projet est enfin arrivé à maturité. Christel Le Coq a ouvert depuis hier les pré-commandes et commencera à vendre son sextoy fin 2015-début 2016. Avec le code « FLYINGBIRD », bénéficiez de 20€ de réduction jusqu’au 31 décembre. Facile de savoir ce qu’on s’offrira à la Saint-Valentin.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire