Le Bon Fap

Le réseau social porno Uplust passe à la vitesse supérieure

Lancée par le jeune « serial » entrepreneur Quentin Lechemia, la plateforme de partage de photos à poil Pornostagram se lance en 2013. En 2014, elle devient Uplust et en 2015 elle voit arriver Dorcel dans son capital. Pour le moment, Uplust n’a jamais généré un seul euro mais est en passe de lancer une version premium, de proposer de la vidéo et de passer à la vitesse supérieure. On est allés faire un nouveau point avec Quentin en cette rentrée chargée et excitante.

Alors, quoi de neuf depuis que Pornostagram est devenu Uplust ?
Je ne pensais pas qu’on allait faire un aussi gros buzz avec des articles dans le Huff Post ou The Guardian et qu’on allait intéresser Instagram. Ça les a titillé, du coup ils nous ont demandé de changer de nom mais c’est resté cordial. On a mis 6 mois à changer et c’est devenu Uplust. Tout de suite on a vu une petite baisse de trafic puis on a vu une grosse remontée car les Etats-Unis se sont réveillés. En fait, la racine latine de « porno » n’arrangeait pas du tout les US, ils tapaient Pornstagram.com et tombaient sur un vieux site moisi et ils dégageaient. Uplust ça leur parle directement : un mélange de « upload » et « lust ».

Maintenant on est à 80 % américain [Amérique du Nord et du Sud, ndlr]. On a une très grosse communauté colombienne, brésilienne et mexicaine.

red-queen-uplust

Comment expliques-tu ce succès en Amérique du Sud ?  
Bonne question. J’arrivais pas trop à cerner le truc au début. On a eu beaucoup d’articles là-bas, la télé en a parlé (contrairement aux autres pays), les gros journaux comme le O Globo aussi. J’ai l’impression qu’ils sont assez libres, même la presse conventionnelle parle assez facilement de tout ça dès qu’ils découvrent la plateforme.

Entre temps, j’ai rencontré Gregory Dorcel [Directeur Général de Dorcel] lors d’une émission sur Europe 1 où on a parlé d’Uplust. Le lendemain je lui ai envoyé un mail et on s’est vus. Il avait le désir d’investir dans Uplust. Mon modèle ressemble aux start-up basiques dans la technologie : ne pas mettre de publicité mais plutôt réfléchir à des offres premiums qui sont plus adaptées à une consommation dans l’adulte (ou en général).

Une levée de fonds dans l’adulte c’est déjà rare mais avec une logique de start-up c’est encore moins courant. Quel est l’intérêt pour Dorcel d’entrer dans le capital de Uplust ?
D’après leurs mots, ils mettent un pied dans le “User Generated Content”. C’est quelque chose qui je cite “ne connaissent pas, et ne savent pas faire”. Du coup ils trouvent que c’est une alternative géniale à l’heure de Snapchat de capitaliser sur le contenu amateur.

Tu veux dire que ça leur permet d’être dans l’amateur sans mettre le tampon Dorcel et de dénaturer leur image de porno chic ?
Imaginons que demain le X professionnel disparaisse, ils auront déjà un pied dans l’amateur avec nous. Après ils ont une gestion assez neutre et bienveillante, ils sont minoritaires dans le capital et ils nous ouvrent pas mal de portes aussi. Je ne pense pas qu’ils se mettent à l’amat’ pour autant.

uplust

Tu as un modèle économique en tête ?
Dans quelques semaines, les utilisateurs pourront dire “je poste cette photo ou vidéo », ce contenu sera premium et pour le voir faudra payer tant de tokens”. L’utilisateur touchera 50 % et nous 50 %. Tu pourras aussi acheter des goodies, des smiley sexy, des filtres, tu pourras envoyer des cadeaux… des choses comme ça.

Vous visez les semi-amateurs, ceux qui ont déjà des comptes sur ManyVids, Clips4Sale ou qui sont déjà sur des plateformes de cam ?
C’est justement eux qu’on va essayer de ramener sur Uplust car ils sont totalement absents de la plateforme. Tu as pour l’instant que des amateurs ou des fans d’images qui ne sont pas là pour se faire de l’argent. On veut garder cette cible et attirer aussi les semi-amat’.

Vous vous lancez aussi dans la vidéo, elles auront une limite de taille ?
On sera entre Vine et Instagram, soit 8 secondes.

teub

Quand on avait parlé de Pornostagram en 2013, il y avait alors une communauté française qui trouvait une réponse jolie et pratique pour s’exhiber sur Internet. Mais on a remarqué qu’elle avait commencé à se rétracter quand le chat est arrivé. Qu’est-ce qu’il se passe maintenant pour ces Français ?
On remarque que ça revient depuis quelques jours car Dorcel a fait tourner le truc. En effet, les premières se sont parfois lassées, le chat était complètement ouvert donc on pouvait les contacter. Depuis 6 mois, on a installé une option qui fait que seules les personnes qu’on follow/follow back peuvent te contacter comme sur Twitter. Du coup y’a plus de spam, un peu moins de messages échangés mais comme ça les filles sont tranquilles.

Est-ce que le succès d’un réseau social orienté cul passe par la préservation de la communauté féminine ?
Il faut mettre en valeur cette communauté, c’est pour ça qu’on a mis en avant les « top rated » et les « certified users ». Aujourd’hui quand tu vas sur Uplust, tu as l’impression qu’il y a tout autant de filles que de mecs, ce qui n’est pas le cas. Après, il faut protéger le contenu publié par les femmes car les mecs sont très “rentre-dedans” alors qu’ils ne postent pas. C’est un de nos gros challenges.

Infographie-Uplust-2015-Sexe-Digital-(Web)

Vous avez une main sur les publications ou vous laissez la communauté éditorialiser le contenu par l’audience et les votes ?
On fait moitié-moitié, on a nos challenges qui cartonnent toujours et on a la main mise dessus. Les « certified users » c’est nous aussi. Par contre pour les comptes à suivre, tu as en gros ceux qui ont gagné le challenge et puis après les personnes les plus likées. La communauté fait bien 80 % du boulot

Comment tu gères la modération ?
On a une personne qui administre le site. On a environ 2000 photos postées par jour donc ça reste gérable. Au-delà de ça, la communauté est très réactive. On a des boutons “report” et on a facilité la démarche : quand on reçoit le mail, on supprime tout de suite.

Et pour les droits d’auteur ça se passe comment (car toutes les photos ne sont pas 100% amateurs) ?
On supprime quand c’est signalé, mais certains se servent d’Uplust comme d’un Pinterest. Du coup, pour eux c’est compliqué de se positionner là-dessus car ce sont des photos qui sont déjà largement diffusées sur le net. Si il y a une quelconque plainte, on supprime mais sinon on laisse vivre sachant que ce sont vraiment des utilisateurs qui sont pas suivis sur Uplust. Et même souvent ces comptes sont signalés car la communauté veut des “vraies personnes”.

Est-ce que tu vas développer une vraie application pour Android via une plateforme adulte comme Mikandi ?
C’est pas trop dans l’optique car on préfère améliorer nos technologies web plutôt que de développer une APK Android tout simplement parce que c’est chiant à installer et monsieur-tout-le-monde le ferait pas. La seule chose auquel je crois est de développer des applications tierces qui permettent de développer la vie sur Uplust. Par exemple : une application de chat ou d’upload de vidéos.

Ça ne dérangera pas les store ?
Je ne sais pas mais ça sera que des outils à la manière de Facebook Messenger donc y’aura pas de soucis mais on ne sait pas encore.

Game of boobs

Quels sont les projets pour les 6 prochains mois ?
Le premium et toutes les opérations spéciales avec un caractère assez buzzable comme Game of Boobs dans l’optique d’être toujours décalé et mignon. On en a déjà 4 ou 5 pour les prochains mois.

10 commentaires Voir les commentaires

  • Nous sommes sur Uplust depuis près de deux ans maintenant (https://uplust.com/craquimousse) en total amateur mais il est clair que l’idée de pouvoir monétiser des vidéos nous intéresse. Pas spécialement pour se faire de l’argent mais tout simplement pour tester notre attractivité (narcisse où es-tu ?)
    Concernant les mecs -peut-être parce que nous sommes un couple- sont plutôt respectueux, la communauté est sympathique. Les comptes français sont encore trop discrets mais on espère que la popularité grandissante du site la fasse augmenter !

    • Bonjour Craquimousse,

      Je suis journaliste et suis en train d’écrire un article sur UPLUST actuellement. Je cherche à contacter des utilisateurs de cette plateforme afin d’enrichir mon article et pouvoir en parler correctement avec des vrais témoignages. Si vous le souhaitez je peux évidement preserver votre anonymat. Dites moi si ca vous intéresse.

      Diane

  • J’y suis aussi et suis avec délice Craquimousse! Etant un compte fille, il est vrai que des fois les mecs sont vraiment lourds (do you like my big cock baby?), mais ça reste un détail car la communauté est super sympa.
    Monétiser, pourquoi pas, mais ça dépend vraiment comment, il ne faudrait pas que ça casse trop le coté amateur du site.
    L’autre point super aussi, c’est l’écoute des utilisateurs, au moindre problème, ils sont super réactifs, notamment via Twitter.

  • On a rejoint Uplust depuis 3 semaines (même pseudo!). C’est une bonne manière de rentrer dans l’exhib pour nous. La monétisation est intéressante car elle permettra peut être de créer du jeu et du désir avec certains. Malgré tout, la gratuité reste primordiale pour nous et on espère ne pas voir des comptes « entièrement » payants se multiplier.

    La communauté française est assez réduite mais plutôt soudée. Par exemple, on tombe sur Craquimousse et Sexyfesses ici que l’on suit avec plaisir sur le site.

    Entant un couple, les commentaires sont assez respectueux et même plaisant. En revanche, il est vrai que certains hommes s’emballent un peu, pas forcément par une forme de vulgarité mais plutôt un attachement déroutant. On sent que certains cherchent de l’affection sur le site et ça peut nous mettre mal à l’aise.

    On va continuer à utiliser le site avant tout pour nous amuser tout les deux et prendre un petit plaisir narcissique à voir nos photos likées, relustées (ou achetées) !

    Merci au Tag pour nous l’avoir fait découvrir !

  • Les échanges en chat avec des mecs ne nous dérangent pas, même leur insistance parfois soutenue (peut-être le fait d’êtres libertins et d’avoir l’habitude de les gérer sur les sites dédiés, netech, nouslib…).
    Pour le reste c’est certain que la monétisation va amener tous une faune de comptes intéressés (que) par ça. De la à dénaturer le site je ne sais pas car la force d’Uplust c’est de fonctionner comme IG, on suit les comptes que l’on veut et l’on entretient notre propre communauté.
    On y prend toujours beaucoup de plaisir et avec hâte de voir le site se développer.

  • On est sur Uplust depuis sa création, soit 2 ans (Même pseudo). En tant que couple totalement amateur, certains message dans le chat sont effectivement assez direct et pas très fin, mais dans l’ensemble ils sont tous très respectueux.
    Nous sommes d’accords avec Craquimousse et AndromedaGalaxy, la monétisation ne sera pas un frein au développement du site, mais il faudra faire attention à ce que cela n’attire pas trop de nouveau compte « pro ». Il faut que le contenu reste un maximum amateur.

    La communauté française est effectivement moins présente que celle d’Amérique du Sud, mais elle n’en reste pas moins active et inspirée.

    Sinon on adore les challenges :). Et hâte de voir ce que donnera l’intégration des courtes vidéos.

    • Bonjour Fayacherry,

      Je suis journaliste et suis en train d’écrire un article sur UPLUST actuellement. Je cherche à contacter des utilisateurs de cette plateforme afin d’enrichir mon article et pouvoir en parler correctement avec des vrais témoignages. Si vous le souhaitez je peux évidement preserver votre anonymat. Dites moi si ca vous intéresse.

      Diane

  • Gonzo j’avais lu ton article et celui de l’an passé, sans oser sauter le pas de l’inscription … chose faite cette semaine ( https://uplust.com/xiam59 ), on peut être surpris par avoir quelques réactions sur les photos par chat’ même très peu de temps après avoir atterri sur le site.
    La communauté FR est sympa j’ai discuté avec quelques personnes. Le côté amateur et vérifié me plait bien par rapport à des tumblr ou autre qui font tourner des images « pro » ou qui ont tourné sur pas mal de sites et qui sont plus des compils sur une thématique qu’autre chose, même si il y a quand même quelques comptes comme ça sur Uplust.

  • Bonjour nous sommes un couple français présent aussi sur uplust depuis environ 6mois, monétiser pourquoi pas, pour les personnes désirant plus (côté prenium ou vip),mais tout en laissant pour l avenir le côté libre d abonnement et d engagement (pour ce côté amateurs qui nous a attiré…). Pour le côté communauté, l’échange de post est agréable et le chat réservé aux « follow n follow back » permet aussi de ne pas être harceler, il est vrai que certains peuvent être plus insistants mais en général un recadrage amical et les choses se replacent tout simplement…. Espérant juste qu’uplust ne devienne pas payant à l accès premier, continuez comme ça et nous continuerons à » pimenter « nos jeux amoureux via ce site….

Laisser un commentaire