Le Bon Fap

Oyster Porn : le festival de l’huître de la baie d’Arcata

J’ai laissé le food porn sur le Tag à McLovin et Abitboule qui savent dérouler la pâte à pizza de leurs sentiments pour y déposer délicatement leurs mots et leur croquang. Mais pour ce qui est de l’huître, mes chères oysters, hors de question de laisser ça aux autres, c’est ma chasse gardée, mon jardin secret, mon huître, ma bataille.

J’ai touché à ma première huître à la fin des années 80 et depuis ce bivalve est devenue une véritable obsession au point de me transformer en chien truffier dès que l’iode atteint mes narines. Je les aime ces petites, je leur voue un véritable culte et je n’ai que faire des boloss qui font des parallèles douteux sur leur texture. Les mollusques seront toujours bien plus fins que vos blagues de merde, alors laissez les connoisseurs se délecter de ces saveurs élégantes.

J'ai réalisé mon fantasme : tartare de muscle d'huîtres

A photo posted by Stephen (@desgonzo) on

Seul problème, je fais partie de la majorité des gens qui ne les apprécient pas laiteuses (enceintes…) et j’évite les triploïdes par respect aux vrais ostréiculteurs. Quand la température de l’eau augmente et qu’elles commencent leur reproduction, c’est-à-dire quand les mois en « r » sont derrière nous, je reste en rade comme un marin abandonné sur ma bite d’amarrage. Il me reste alors mes souvenirs et Internet pour respirer à plein yeux l’odeur et les envies disparues.

Qu'est ce que t'es belle !

A photo posted by Stephen (@desgonzo) on

Nous sommes en plein mois de juin, y’a plus rien à faire, elles sont laiteuses et je pleure seul sous ma couette. Sauf que de l’autre côté de l’Atlantique se tient l’Arcata Bay Oyster Festival dans le conté d’Humboldt en Californie qui affiche fièrement sa 25e édition. Au menu, des huîtres, partout, tout le temps et un concours de la meilleure huître cuite ou crue. Le Lost Coast Outpost, canard numérique local, s’en fait évidemment écho et intitule l’article narrant les péripéties de ce week-end, le très bien nommé Oyster Porn 2015. Petite sélection des plus belles recettes de cette édition, pour le plaisir des yeux uniquement.

Les huîtres crues

raw-oyster-5

Rayu Sunshine Shooter : vinaigrette citron, croustillant d’ail, yuzu, coriandre et shichimi

raw-oyster-4

Thai Sister : shooter d’huître à la citronnelle, gingembre et piments thaïs

raw-oyster-3

Uni Express : trait de bouillon, œufs de saumon, caviar d’esturgeon, œufs de poisson volant (tobiko) et giclée de sauce ponzu

raw-oyster-2

Huître du Pacifique : vinaigre de riz, échalote, piment jalapeño, coriandre et jus de citron

raw-oyster

Huître de Kumamoto au champagne, crème fraîche, caviar et échalotte

Les huîtres cuites

cooked-oyster-4

Huître fumée avec céleri mariné, sauce piquante au piment habenero-miel

cooked-oyster-3

Incredible Hulk : huître au barbecue avec aïoli de piment mexicain, sauce honey sriracha, citron, coriandre et caviar d’habanero

cooked-oyster-2

Sushi d’huître rôtie

cooked-oyster

Huître cuite : sauce au piment fort, citron vert et aïoli au concombre

Beer-kissed

Huître sucrée salée : bière, caramel, beurre doux fondu et ail

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire