La dernière fournée de XConfessions par Erika Lust

Erika Lust tient le bon filon avec ses XConfessions, et elle a bien raison de continuer à creuser pour le bonheurs de nos pupilles. Ses quatre dernières sorties valent le coup d’oeil, tant par l’esthétique léchée que par le porn en lui-même. Pousse-au-fap, la série XConfession tape toujours dans le mille, quelque part entre le cœur et le sexe. Passage en revue des dernières sorties.

Hello, Pool Boy

hello pool boy erika lust

Le coup du garçon de piscine, c’était mal parti sur le papier. Heureusement le casting vient mettre un gros coup de batte dans les préjugés, avec un mec bien et beau tout simplement, et surtout une partenaire avec des seins qui remettent en question la notion même de sphère. Rien de douch’ ou de cliché. La mention inspirée de faits et de fantasmes réels rajoute un petit plus au fap, comme une pédale sur laquelle on appuie pour accélérer l’orgasme en espérant bientôt avoir une piscine.

I wish I was a Lesbian

erika lust wish was lesbian

Maria débarque à Barcelone chez Zoe et Pau, un couple de lesbienne. On vous fait pas un dessin : évidemment la température monte. Petit nuage à l’horizon : Maria est hétérosexuelle. Ceci dit ça n’empêche pas d’essayer. Filmer un virement de bord est un pari risqué, tant le sujet, à force d’être exploité, n’est plus devenu que l’ombre de lui-même. Mais vu que le film repose sur une démarche mêlant sincérité du scénario et celui des acteurs, la roue tourne et on finit par se faire embarquer dans cette nouvelle auberge espagnole.

Boat Buddies with Benefits

boat buddies benefits erika lust

On avait dit no zob in the job, mais bon devant ce sacré Clarke, c’est dur. Surtout que le mec a toujours le chic pour apparaître dans des cadres paradisiaques, attitude mi-beau gosse / mi-bon pote, tel un savant mélange entre Owen Wilson et Sebastian Arcelus. Sans compter que le film laisse une impression de réelle fiction, bref de vrai cinéma avec du sexe dedans (mais sans trucages). Une petite prouesse qu’on ne voit que trop rarement et qui remonte notre cote d’amour pour cette production.

A weekend in The Garden of Eden

garden eden clarke kent erika lust

Incarnant un gourou fruitarian, Clarke Kent partage sa vision de l’alimentation et d’absorption de jus en tout genre avec sa partenaire Samia Duarte. À peine dix minutes qui nous laisse un goût de paradis, sans violence, mûr et gorgé d’amour, à nous en faire péter la barrique dans un laps de temps plus que compétitif. On jetterait presque notre steak haché à la poubelle pour les beaux yeux de Clarke. Pour votre santé, regardez le 5 fois par jour, en entrée ou dessert selon votre convenance.

Porno Français

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire