La cumpilation de la semaine #44

Ça y est, c’est la dernière cumpilation de la saison. Ça fait trois fois qu’on vous le dit mais après on part en vacances. On reviendra très vite, ne vous en faites pas, on ne vous oubliera pas comme un sex toy au fond d’un vagin – vous comprendrez si vous lisez cette belle cumpilation bien épaisse. Bisous partout les petits chats, on vous aime comme au premier jour. 

• Brazzers va avoir dix ans ! Pour fêter ça, ils ont loué un gigantesque panneau d’affichage à l’angle de la 47ème et de la 7ème – c’est à dire sur Times Square – pour tout le mois d’août. Inauguration demain ! Et samedi, Jayden Jaymes, Monique Alexander, Phoenix Marie, Nikki Benz et même Madison Ivy y seront avec une « surprise spéciale » pour les New Yorkers. 

• Meryam Ali est énervée : un ex vengeur a photoshoppé son visage sur une poignée d’images explicites avant de les poster sur Facebook. La Texane a donc décidé d’attaquer le réseau social en justice ; selon ses calculs, Mark Zuckerberg lui doit 123 millions de dollars. 10 centimes pour chacun des 1,23 milliards d’utilisateurs que compte Facebook. On attend la réponse de Zucky. 

• Un Canadien sur huit a regardé du porn au cours de l’année passée. Ce sont les résultats d’une étude menée par le très sérieux Forum Research de Toronto sur 1 624 spécimens locaux. Ça sent un peu le mensonge, les enfants. Le questionnaire était pourtant anonyme ; même le directeur de l’étude s’est ému des résultats.

cammingcon

• Le premier CammingCon de l’histoire vient d’ouvrir ses portes du côté de Miami Beach. Les amateurs de camshows nord-américains ont enfin droit à leur convention. Il était temps ; aujourd’hui, on estime que le marché de la cam génère pas moins d’un milliard de dollars par an.

• Finalement, il n’y aura pas de loi anti-Revenge porn au Royaume-Uni. Le Parlement en a décidé ainsi. Selon lui, ce n’est tout bonnement « pas une nécessité ». Les lois existantes suffisent amplement à faire condamner les internautes qui postent des clichés explicites de leurs ex sur Internet, expliquent-ils ; pas la peine d’en rajouter.

• Joshua Mance, médaillé d’argent au relais 4×400 mètres des Jeux olympiques de 2012, a déclaré sa flamme pour Skin Diamond devant les caméras de TMZ Sport. La porn star, déjà en couple, n’a pas tardé à lui mettre un râteau sans poser un non définitif pour autant : « Il est mignon et tout, mais ça ne suffira pas à me convaincre. Il faudrait qu’il fasse un truc vraiment dingue pour retenir mon attention. » 

Larry-Flynt-001

• Larry Flynt a décidé de mettre en vente la toute première boutique Hustler, qui a ouvert ses portes en 1998 sur le Sunset Boulevard d’Hollywood. Le vénérable Flynt, 71 ans, commence à en avoir ras-le-bol : « Je ne pense pas qu’Hustler sera encore là très longtemps. […] Tant qu’on fera de l’argent, on continuera à publier. Mais tout est déjà écrit. » Le magazine existe depuis 40 ans.

• Dans un monde post-apocalyptique, la population est divisée en deux castes : les négatifs, impuissants, et les positifs, encore capables d’avoir une activité sexuelle. Des théâtres pornographiques leurs permettent de se retrouver ; vous aurez reconnu l’éternel Café Flesh qui, trente ans après sa sortie, a fait un bref retour à Hollywood samedi dernier grâce au cycle Artcore du Silent Movie Theater. Le bon porno ne meurt jamais.

• Parfois, on perd des choses de manière idiote. Vous avez déjà perdu votre briquet dans votre main, par exemple ? Ça fonctionne aussi avec les clés et ça peut durer plusieurs minutes. Une anglaise de 38 ans a fait mieux : elle a oublié son sex toy au fond de son vagin. Il y a dix ans.

2 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire