Adolfo Valente – Francesca

11152210635_2ef5421a29_o

Adolfo Valente n’aime pas les photographies tonitruantes. C’est en tout cas ce qu’il affirme sur son site officiel, citation de Roland Barthes à l’appui. Ce spécialiste du portrait et du nu préfère le calme, l’intériorité tamisée, la pénombre lascive. Ses modèles semblent souvent absorbées dans ce spleen si dur, propre aux jolies filles. Ha, les photographes italiens…les italiens en général, en fait, toujours excessifs, jamais ridicules. Que ferions-nous sans eux ?

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap