Bouli

On ne connait pas exactement le créateur du terme « bouli », mais on peut vous assurer d’un truc : il dérive bien de « boule », soit le cul, les fesses, le popotin… Existe-t-il un rapport avec Bouli, ce sympathique bonhomme de neige de notre enfance, rond comme une boule de bowling ? Aucune idée, mais force est de constater qu’un « bouli » claque mieux dans les airs qu’un « boule », c’est plus doux, plus fin – toute la puissance du phonème /i/. Vos fesses peuvent lui dire merci.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Les commentaires sont clos pour cet article.

Le Bon Fap