Le guide du porno féministe

Nous vous avons préparé une série de guides répertoriant les meilleurs sites porno en activité. La première édition se concentre sur la variante féministe (d’autres suivront, comme son versant queer par exemple, bien que les deux soient complètement liés). Mais c’est quoi au juste, le porno féministe ? Pas facile de répondre à une question aussi large quand on est face à autant de réponses, de visions et de réalisatrices.

Prenons d’abord le porn marketé “female-friendly” ou « porno pour femme » c’est-à-dire proposant des films plus soft, plus léchés que leurs cousins mainstream. Les pratiques sexuelles comme la faciale ou le sexe anal sont bannis pour laisser place à plus de caresses et de sensualité. En général, ce X est mis en scène depuis un point de vue hétérosexuel. Malheureusement, il s’appuie aussi sur des poncifs sexistes : les femmes rechercheraient forcement de la douceur, les hommes de la domination… Pour ces raisons, nous avons choisi de les écarter de notre sélection.

Dans une optique différente, il existe un cinéma féministe plus centré sur la diversité des corps, des pratiques sexuelles, des désirs et des genres propres à chacun. Il s’agit là de réalisatrices qui souhaitent faire avancer les droits des travailleurs du sexe tout en représentant une jouissance hétéroclite. L’éthique et la mise en avant des désirs féminins sont présents dans toutes les nuances du genre qu’il peut exister entre ces deux extrémités. Tous se réunissent pour contrer la politique d’une pornographie mainstream, spécifiquement masculine et hétérocentrée.

luciemakesporn3

Nous avons voulu vous présenter une série de sites “sexe-positifs”, ceux qui respectent les corps, les points de vue, les genres et les orientations sexuelles. Ceux qui ont une éthique de travail où les acteurs ne sont pas des sexes sur pattes mais des êtres pensants et sensibles. Toutes les réalisatrices (et quelques réalisateurs) présentées ici s’accordent sur le principe du respect de la sexualité et des fantasmes de chacun pour offrir un maximum de plaisir au spectateur.

Petra Joy

Petra Joy est une grande du cinéma féministe. Tout d’abord anti-porno dans les années 80 afin de lutter contre l’image déplorable des femmes dans le milieu, elle décide finalement de prendre la caméra à bras-le-corps et de se lancer dans la réalisation. Désormais au cœur de la tourmente, elle finance, produit et dirige ses propres films où elle met en scène des fantasmes féminins grâce à de nombreux témoignages. Ses vidéos se concentrent essentiellement sur le plaisir des femmes, mais Joy le dit elle-même : “Même si certain ont décrit mon travail comme ‘porn pour femme’, je préfère le terme ‘porn du point de vue des femmes’”. Au moins c’est au service de tous. Et c’est en ça que Petra Joy est féministe, elle ne s’attaque pas qu’aux stéréotypes féminins mais aussi aux tabous de la gente masculine comme la bisexualité ou le plaisir prostatique. Dans tous les cas, ses acteurs choisissent la pratique et la/le partenaire qui leur convient.

Vous pouvez désormais retrouver tous ses films ainsi que ses sélections sur son nouveau site CinemaJoy. En plus de faire la promotion du cinéma de Maria Beatty et de Shine Louise Houston, elle vous propose une large sélection de photos, de vidéo, de making-off et d’interview.

petra-joy

Lucie Makes Porn

Lucie Makes Porn est un site créé et dirigé par la française Lucie Bush. Actrice mais surtout réalisatrice : elle met en avant les corps divers et le plaisir pour tous. Sans faire oublier qu’il s’agit d’une fiction, elle souhaite se détacher du mainstream et offrir des métrages plus réalistes et plus éthiques. En proposant des scénarios divers ancrés dans la réalité, elle montre combien ce domaine est aussi une affaire de femmes et que ce n’est pas quelques machos sur un tournage qui vont l’empêcher de faire ce dont elle rêve.

luciemakesporn

Four Chambers

Entre art et sexe, le collectif d’artistes A Four Chambered Heart nous fait explorer la face esthétique et conceptuelle de la pornographie. A l’initiative de la modèle Vex Ashley, la petite tribu sortie d’école d’art se veut entièrement indépendante. Pas de label en vue ni de producteur, Four Chambers se délecte de l’industrie pour en inventer une nouvelle : celle de la collaboration et de la participation active sur les réseaux sociaux. La vidéo est chez Four Chambers un formidable médium d’émancipation artistique et sexuelle où les genres et les corps se confondent.

fourchambers

Permission 4 pleasure

Permission 4 pleasure est une entreprise de production fondée par Morgana Muses. Récompensée de multiple fois pour sa vision avant-gardiste de la pornographie, Morgana Muses est aussi la principale actrice de ses réalisations. Pour tous ceux qui souhaitent s’éloigner des formatages corporels opérés par l’industrie mainstream, allez vite y faire un tour.

promo-breataking

Trouble Films

Ode à la diversité des corps chez Trouble Films. Mélangeant les créations queer et lesbiennes, la boîte de production et de distribution sert le cinéma alternatif et progressif. On y retrouve des projets comme April Flores ou encore Fat Girl Fantasies. Dirigée par la réalisatrice et performeuse Courtney Trouble, Trouble Films se veut percutant et en dehors des sentiers battus. On retrouve également ses travaux sur la plateforme Indie Porn Revolution, mais nous aurons l’occasion d’en parler plus longuement dans un prochain guide consacré aux productions queer. 

troublefilms

Ersties

Ersties est une plateforme suisse-allemande pop où plaisir féminin et revendications féministes se mêlent. Les réalisatrices explorent les sexualités dans ce qu’elles ont de plus brut et incandescent. Ersties s’émancipe de tout scénario ou histoire saugrenue. Toutes les tailles, toutes les coupes et toutes les pratiques sont donc les bienvenues. Elle veulent du naturel, du sauvage, de la vie quoi  !

ersties

Abby Winters

Le site fondé par l’australienne Abby Winters en 2000 recense aujourd’hui plus de 1 735 heures de vidéos amateurs. Et véritablement amateurs ! C’est face au constat que la section amateur est généralement faite par des acteurs professionnels, qu’Abby Winters a décidé de se lancer dans la réalisation. Afin de contrer dans son ensemble le mainstream, la réalisatrice tourne ses séquences au plus près de ses participants : dans leur maison, dans leurs habits et avec leur propre partenaire. Les modèles sont donc filmés au plus près de la réalité, chacun faisant ce qu’il lui plaît. Même si le site est un peu old, la volonté d’offrir du naturel ne vieillit pas.   

abby-winters

Girls Out West

Girls Out West est un concentré d’amatrices australiennes. Dans la même veine que Ersties et les autres sites à la Abby Winters, le site propose tout un panel de scènes avec des femmes et des couples au naturel. Vous trouverez sûrement votre bonheur parmi toutes les vidéos proposées (plus de 3 000 films en HD) entre les vrais couples homo ou hétéro, les scènes de masturbation ou les behind the scenes pour connaître les entrailles des tournages.   

girlsoutwest

Lust Cinema

Il y a tant de choses à dire sur Lust Cinema ! Véritable plateforme d’avant-garde sur le cinéma féministe et queer, Lust Cinema est le Saint Graal en terme de porno alternatif. Fondée en 2005 par Erika Lust, la plus suédoise des Barcelonaises, la plateforme se veut la vitrine d’un mouvement nouvelle génération. Toute la fine fleur du monde est concentrée ici pour vous offrir un maximum de plaisir. Le site répertorie pas moins de 60 réalisatrices et réalisateurs, tous plus créatifs les uns que les autres.

De Graham Travis, réalisateur américain officiant dans le genre scénarisé, à Ovidie, célèbre réalisatrice française et porte-parole d’un féminisme pro-sexe, en passant par JoyBear, sans oublier évidemment les productions d’Erika Lust, Candida Royalle ou Madison Young, vous avez plus que l’embarras du choix. Afin que votre culture cul soit complète, des fiches d’acteurs, de productions et ainsi que des making-of sont à découvrir, car il y a aussi une vie après le fap.

lustcinemaamarnamiller

Xconfessions

Et oui, c’est encore Erika Lust qui se cache derrière ce projet. Réellement prolifique sur le terrain, la réalisatrice se penche sur vos fantasmes à travers sa série Xconfessions. A partir de témoignages récoltés sur son site, elle sélectionne et réalise les histoires les plus érotiques. Tout le monde peut participer à l’aventure à condition d’offrir de jolis moments respectueux de ses engagements. Sept volets ont déjà été réalisés, tous aussi différents et subversifs les uns que les autres. On attend donc vos témoignages pour avoir le plaisir de fapper sur vos fantasmes mis à l’écran. Notez qu’on retrouve également ces confessions sur la plateforme-mère Lust Cinema.

xconfessions

JoyBear

Joybear est une entreprise de production britannique où érotisme rime avec “sex-positivisme”. Même si le terme de féminisme n’est pas employé dans la bio de la maison, Joybear s’est développé sur le respect des points de vue plus féminins en terme de fantasmes et d’approches sexuelles. Fondée en 2003 par le réalisateur Justin Santos, l’entreprise réalise des scénarios ancrés dans le réel. Parce qu’on le sait tous, plus l’histoire est proche de la vie quotidienne, plus elle est hot.

joy-bear

Blue Artichoke Films

Véritable œuvres du genre, Blue Artichoke s’inspire du cinéma contemporain pour nous offrir des scènes brutes de sexe. Récompensée plusieurs fois pour ce subtil mélange entre art et parties de jambes en l’air explicites, Jennifer Lyon Bell réalise au profit des sensations. Dans un respect optimal vis-à-vis de son équipe de tournage et de ses acteurs, elle nous présente ce qui, pour elle, fait la base de la nouvelle génération porno féministe : prendre en compte l’avis et la sensation de chaque performer pour que le spectateur puisse prendre un maximum de plaisir.

silvershoesblueartichokefilms

TrenchcoatX

Vous connaissez évidemment Kaiden Kross et Stoya. Le site qu’elle ont monté ensemble, TrenchcoatX, propose une curation exigeante basée sur leur vision du porno. Même si TrenchcoatX n’a malheureusement plus l’ambition de ses débuts, le site continue à proposer assez régulièrement une sélection de scènes en accord avec l’éthique des deux actrices féministes et militantes. On retrouve en exclusivité la série de Stoya « Around the World in 80 Ways » où l’actrice explore le sexe aux quatre coins du monde.

stoya

Bright Desire et Indigo Lush

Bright Desire et Indigo Lush sont des sites fondés par la célèbre auteure et réalisatrice australienne Ms.Naughty. Véritable pionnière dans les films de fesses féministes, elle nous offre une série de vidéos célébrant le sexe, l’intimité, le rire et la connexion entre les corps grâce à sa boite de production Indigo Lush. Elle propose un érotisme qui engage le corps et la pensée, le cœur et la libido afin d’explorer au plus près tous vos fantasmes. A travers des séries solo, avec de vrais couples ou simplement artistiques, Bright Desire s’émancipe des scénarios classiques. Le site propose diverses catégories notamment la partie “Under the bed” qui regroupe tous les témoignages, photos et vidéos récoltés durant les tournages. Une belle manière de montrer l’envers du décor et le naturel des acteurs.

bright-desire

I feel myself et Beautiful Agony

I Feel Myself et Beautiful Agony sont deux sites qui font la part belle à la masturbation. Le premier se concentre exclusivement sur la jouissance féminine. On voit les corps se tordre dans un naturel brut, là où tout se joue sur la beauté et la véracité du moment. Beautiful Agony travaille sur les même aspects de la jouissance mais en se concentrant sur le visage, centre de toutes les expressions les plus érotiques. Tout se joue dans le hors-champ pour nous offrir au passage une sophistication et une brutalité viscérale. C’est extrêmement érotique et foncièrement poétique.

i-feel-myself

Verso Cinema

Fondé par un collectif regroupant quatre réalisatrices et réalisateurs sous pseudonymes, Verso Cinema propose d’ouvrir une nouvelle voie entre court-métrage à l’esthétique cinématographique et réalisation porno éthique. Sensiblement proche d’Erika Lust (ils sont pour la plupart Espagnols), Verso Cinema pousse le curseur plus près de l’œil que du fap. On regrettera seulement son manque de mises à jour.

members_benefits1

Good For her

Lancé par la « sex educator » canadienne Carlyle Jansen, le site Good for Her est une mine d’informations pour tout ce qui touche aux sexualités. Si le site n’est pas forcement connu de notre côté de l’Atlantique, vous avez sans doute entendu parler de leurs Feminist Porn Awards qui ont décerné pendant dix ans des prix aux meilleures productions féministes, éthiques ou queer. Si la cérémonie a tiré sa révérence en 2015, vous pouvez poursuivre l’aventure sur la plateforme VOD de Good For Her qui propose une sélection de films allant du gonzo hardcore aux productions queer pointues.

carlyle-jansen

Et d’autres, pour faire durer le plaisir :

Pure Cunnilingus ou For the Girls

Nous nous sommes efforcés de vous proposer un éventail large des productions actuelles avec des sites encore actifs (tous ne le sont pas), s’il en manque, n’hésitez pas à nous les signaler, on les rajoutera.

Image de couverture Take Off Your Clothes

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire