Marketing, pt.II : des marques et des chairs

Le graphiste Hiérophante est apparu pour la première fois dans les colonnes du Tag Parfait en 2013 avec Marketing, une oeuvre vidéo qui mêle gifs et culture porn dans une nuée de points façon Damien Hirst. Il est de retour après trois ans d’absence avec Marketing pt.II, une nouvelle création basée sur la chair des humains et les innombrables marques qui se sont installées dans leur vie.

A l’aide de son feutre, Hiérophante inscrit son pseudonyme sur les corps de 23 femmes en pastichant plusieurs dizaines de logos. Nous les connaissons si bien que les noms auxquels ces formes sont généralement associées s’imposent immédiatement à l’esprit. Les marques de savon, de jouets, de boisson énergisantes et de cigarettes défilent sur les hanches, les cuisses et les ventres : l’artiste les fait croître, disparaître et se mouvoir image par image. Les corps sont joliment éclairés et exempts de maquillage. C’est bien agréable : on peut apprécier la beauté de ces corps dans toute leur normalité, petits duvets dorés et vergetures.

Sans mauvaise vanne, Marketing pt.II nous a beaucoup fait penser aux travaux de Wim Delvoye. Cet artiste contemporain d’origine belge utilise régulièrement les marques et leur iconographie dans ses oeuvres. Pour les besoins de la très controversée Art Farm, il a tatoué les logo de Disney et Louis Vuitton sur des cochons. Cloaca, sa machine à digérer, est toujours accompagnée par une volée de pastiches de Chanel N°5, Coca-Cola et Monsieur Propre. Le sujet des corps comme objets d’art et de commerce ne cessera sans doute jamais d’inspirer les créateurs.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap