La sodurètre à l’épreuve du fap

Je sais que tous les goûts sont dans la nature, qu’on dit « à chacun son fap », qu’on ne juge pas mais quand même… Aussi loin que mon imagination et mon vice peuvent aller, je n’ai jamais saisi la pratique sexuelle du sounding qui consiste à s’insérer des objets dans l’urètre (très joliment appelée « Sodurètre » en bon français). Bien que cette zone soit particulièrement sensible (pour ne pas dire extrêmement douloureuse), Wikipedia m’informe que cette pratique peut amener à l’orgasme, autant chez l’homme que la femme, mais perso elle m’amène surtout en PLS.

Moi après le visionnage de la vidéo qui va suivre

Moi (vision d’artiste)

La sodurètre se retrouve de temps en temps dans le porno, très peu dans le mainstream mais surtout dans la sphère BDSM amateur plus ou moins solitaire où il fait bon de s’enfoncer des objets devant son téléphone portable. C’est par exemple le cas de PaulAnnie, duo Maitre-Esclave de Caen qui a sa petite chaîne sur Xtube. Paul (l’esclave) aime faire subir à sa teub de délicates tortures, pendant qu’Annie (la maîtresse) vient lui filer un coup de pouce de temps en temps. C’est insoutenable à tous les niveaux, je vous propose donc de regarder la vidéo qui va suivre.

Les commentaires sous forme d’avatar-teub sont dithyrambiques : « so hot » ; « MErci d’avoir ajouté cette video.  Le moment que je l’ai vue, j’ai mis le bout d’un pinceau dans ma queue! » ; « Makes my cock so hard every time i watch this vid.  Very hot ! ».

Alors que faire… Croire les commentaires et tenter l’impossible ou laisser parler son coeur qui souffre et demande la fin immédiate de cette torture visuelle ?

 

7 commentaires Voir les commentaires

  • Je laisse toujours des commentaires encourageants aux vidéos les plus degueulasses en n’oubliant pas de cracher sur les gens talentueux ou sur les contenus qui en valent la peine. Je suis internet.

  • D’ailleurs, le tag parfait c’est un peu de la merde, depuis que vous êtes rentrés en bourse la qualité de vos articles a chuté drastiquement, reléguant votre beau projet à un énième site porno sans envergure.

  • Salut le tag,
    J’étais tout jouasse lorsque mon œil s’est posé sur le titre de l’article: enfin un truc qui me parle directement. Et puis passablement déçu à la lecture de l’article. En général vous mettez en lumière les pratique sexuelles peux connues mais pour le coup on a plutôt l’impression que vous voulez laisser le sounding dans l’ombre.
    Étant moi même un bon pratiquant de cette technique, 30 ans au compteur, pas de troubles psychologique reconnus, je ne vois pas du tout le sounding comme une pratique hard, encore moins SM (loin de moi la douleur,beurk). J’ai découvert ça assez jeune par moi -même tout seul sous la couette. Ca s’intègre parfaitement dans mes sessions de fap et je peux garantir, que je monte très facilement au 7ieme ciel.
    Les quelques vidéos trainant sur le net ne sont pas toujours très ragoutantes, impliquent malheureusement trop souvent des délires extrêmes (pnp/bodmod/sm hard).
    Mais quand c’est bien fait, et avec les précautions nécessaires: c’est que du bonheur!!!
    Et je me ferai un plaisir de vous expliquer en détail comment bien faire :)

    Au plaisir.

    • Effectivement j’ai hésité car j’imagine bien que ça fonctionne bien pour d’autres, mais impossible de regarder sans avoir des sueurs froides. Du coup, je garde ton mail (celui qui s’affiche dans le back-office, il est pas public) et je viendrai peut-être te poser des questions, cette pratique m’intrigue et me terrifie en même temps.

  • Je crois que Burroughs le mentionne dans Le Festin Nu, c’est pas là qu’il y raconte l’histoire d’un type qui le fait avec de la cire ? (Pitié pas dans un Palanhiuk [Choke ou F.Club])
    Question bête car jamais tenté, des risques pour l’urètre ? (en dehors d’une recommandation à l’hygiène et la désinfection… ?)
    Je suis pas un grand fan de vice .. mais bon… quand on cherche…
    http://www.vice.com/fr/read/si-vous-vous-enfilez-des-trucs-dans-luertre-des-choses-atroces-vous-arriveront

  • Ahah ouais. Je me souviens de se passage dans le festin nu! Mais ca reste de la litterature, j’imagine l’etat de la cire à l’interieur d’un corps à 37 degrés! Tu risque de pisser des cierges, mais ca ne fera pas de toi une sainte v(i)erge.
    Sinon au niveau des risques (sans compter les eventuelles infections) le soucis c’est que contrairement à d’autres parties du corps, une fois que c’est dilaté,c’est dilaté… Et arrive alors la course à la performance, toujours plus gros, toujours plus loin. Et on se retrouve vite à avoir les yeux plus gros que le noeud. Surtout que l’offre d’accessoires est bien fournie: une sonde de 18mm de diametre, mais qui voudrait s’infliger cette experience? Beaucoup d’adeptes à en croire les videos qui trainent. Je pense qu’au dela de 12mm, ca devient un peu morbide, d’autant que certains pour y arriver (j’en connait) passent par une meatotomie DIY…

Laisser un commentaire

Le Bon Fap