Mon coup de teub : Kate

J’ai attrapé un coup de soleil, un coup d’amour, un coup de teub devant cette vidéo toute simple. Une boîte de conserve, une voix et de la sincérité dans le regard, voilà les ingrédients nécessaires à Kate pour tournebouler mon cœur de fappeur. La nudité ne jouerait presque aucun rôle dans ce déclenchement immédiat, cette éruption émotionnelle qui me brûla tendrement, si la jeune femme n’était une sexcameuse sur MyFreeCams. Évidemment, comme cette interprétation a capella du tube quasi inconnu de Lulu and the Lampshades (à l’origine créé par la Carter Family en 1929) fut exécutée durant un show, il faut faire avec les boobs de Kate. Croyez bien que j’en suis fort marri.

AwesomeKate, tel est son pseudo, maîtrise son sens du rythme et de la funky musique, le tout avec le sourire aux lèvres et les yeux pétillants. Taper ainsi sur une boîte de conserve produit en moi une envie de recyclage très puissante. Je cherche sur internet où elles vont toutes ces boîtes et j’amène Kate, je la prends par la main et on explore les chaînes des centres de tri, on rencontre les ouvriers qui séparent le plastique des métaux non ferreux, on discute avec eux, elle a toujours le mot pour rire ; le patron de Paprec, le spécialiste de la valorisation des déchets, nous invite au pot de départ de son comptable et comme Kate est fantastique, elle se fend à nouveau de son talent et de son filet de voix pour égayer la vie des gens qui font de notre planète une terre d’avenir où nous pourrons élever nos enfants, à moi et Kate, en toute sérénité et leur apprendre à taper sur une boîte de conserve en chantant « you’re gonna miss me when I’m gone ».

Kate n’est jamais partie, elle n’a jamais été là. Pour 400 tokens, j’achète sa vidéo BJ et je mets Lulu and the Lampshades en fond sonore, tu vas me manquer.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire