La FIDL hackée par la culture porn

Au cœur de la tourmente, il est bon de rire parfois. Malgré les tensions autour de l’affaire Leonarda, un petit malin, féru de culture porn, a instillé un peu de détente dans le débat. Un hacker a piraté le site officiel de la FIDL, le syndicat étudiant qui appelait aujourd’hui à manifester en soutien à la jeune Kosavare expulsée.

Voir leur site diriger certains liens vers Cam4 n’a pas dû plaire aux responsables de la FIDL. Cependant, le hacking se voulait discret, quelques liens touchés, notamment ceux pour adhérer, pour prendre contact et trouver le comité de sa région. FIDL.org, après une fermeture nécessaire pour effacer les preuves de l’intrusion, vient de rouvrir. Mais qui a pu commettre ce qui représente tout de même un délit ? Serait-ce le couple des arnaqueurs à l’éjac’ faciale ?

En tout cas, ceux qui ont cliqué au moment où la presse, le Lab d’Europe 1 en premier, a répandu l’info ont pu assister au show explicite d’un couple. En pleine action, sans doute tippés pour baiser (selon l’expression en usage), ils pratiquaient une levrette, vue de côté, fort bien exécutée. Un mec bandait dur dans une vignette du top 6 et semblait tapoter quelques petits mots gentils à ses visiteurs. Le reste était bien ordinaire. Voilà ce que les curieux ont vu grâce à la FIDL, enfin plutôt à cause du pirate à l’humour porno.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire