Clayton Cubitt x Margaret Cho

Margaret Cho est la huitième femme à passer devant la caméra de Clayton Cubitt et son fameux Hysterical Literature. Pas vraiment connue en France, Margaret est une personnalité du petit et grand écran aux États-Unis. Elle a débuté dans un show télévisé avant d’enchaîner une carrière au cinéma comme actrice, réalisatrice, productrice et scénariste, multipliant les casquettes comme il se doit à Hollywood.

Pour Clayton, elle a choisi de lire un passage de Sleeping Beauty, de Roquelaure (pseudonyme d’Anne Rice, auteure d’Entretien avec un vampire), toujours avec un dildo en route sous la table. D’ailleurs on voudrait bien en savoir un peu plus sur ce mystérieux et supposé vibro, parce que jusque-là, on ne l’a jamais vu. Est-ce toujours le même ? Ou bien celui de l’intervenante ? Qu’est-ce qui se cache entre les jambes de Margaret ? Un Magic Wand d’Hitachi ou autre chose ?

On n’en saura pas plus et on va devoir se contenter d’un bruit de fond et du rire fou de Margaret. Pourtant, avec ce qu’il y a sous ses yeux, il n’y a pas vraiment de quoi se marrer. Oubliez tout de suite le conte pour enfant « La Belle au bois dormant » et le film de Julia Leight, l’auteure a simplement gardé les protagonistes et leur titre. Une « Belle » se fait réveiller par un Prince grâce à un coït puis l’emmène dans son royaume pour en faire son esclave sexuel. Un objet aussi répandu là-bas qu’un portable dans notre bas monde. L’ensemble du livre tourne autour du BDSM extrême, avec une place spécialement dédiée au fétichisme des poneys. Et comme Anne Rice ne manque pas d’imagination, elle en a fait une trilogie.

Un jour peut-être, Clayton viendra en France et on pourra voir nos gow jouir de rire sur Histoire d’O.

4 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire