Mia Malkova, un pont vers la sincérité

Oscar Wilde disait : « un peu de sincérité est chose dangereuse ; beaucoup de sincérité est absolument fatal. » Un peu de culture non porn sur le Tag est agréable. N’allez pas croire qu’appartenant à ces garçons obséquieux, je cite à qui mieux mieux. J’ai simplement visité Evene pour trouver une intro en lien avec ce que m’inspire la Nouvelle Porn Star ci-après. Ce phénomène m’a en effet été fatal.

La sincérité est le dernier bastion du porn de qualité. Guest1934 l’expliquait très bien dans le précédent article de cette rubrique. Les plastiques, les images, la perversité des filles, toutes ces variables qui tendent nos désirs n’offrent plus ni étonnement ni ravissement. Qui propose encore des choses différentes ? Quelle actrice affole nos sens et nous rend pixellement amoureux ? Une modeste suggestion à suivre.

Porno sincérité, mon prochain tatouage

Porno sincérité, mon prochain tatouage

X-Art, la lumière sur le talent

X-Art veille sur ses scènes comme un esthète. Dans des lumières de fin ou de début de journée, les acteurs s’enlacent et s’aiment à l’écran. Les caméras regardent comme des spectateurs un peu intimidés. La sincérité mise en scène, mais la sincérité quand même.

Alors les vidéos de ces gentils garçons commencent à être nombreuses et la grâce se fane dans la répétition. Sauf ce 28 juin 2013, où une nouvelle claque visuelle frappa le cœur que j’ai au sein du pénis.

Elle est blonde et se balade sur une plage. Une beauté naturelle qui joue en noir&blanc dans les vagues de la côte californienne. Ce pourrait être un making-of pour l’édition Swinsuit de Sport Illustrated. Mais lorsque James Deen apparait et qu’il embrasse la fille, plus de doutes : on tient la Nouvelle Porn Star.

Mia l’acrobate

Son nom de scène est Mia Malkova ou Mia M et encore Madison Swan. Elle sera Mia pour moi. La jeune femme est née en 1992. Définitivement girlnextdoor, son physique possède pourtant une particularité qui légitime sa présence dans le porn. Non, ce ne sont pas ses grands yeux noisette, un peu verts, son large sourire, ses lèvres rouges et son air mutin. Ses fesses proviennent d’une autre planète. Pas le bubble ass en vogue ces derniers temps, il s’agit d’un muscle ass à la limite du cul brésilien chirurgicalement amélioré. Un cul à la Sasha Grey en quelque sorte. Les amateurs s’y retrouveront. Mais son derrière n’est pas son seul atout.

Faire le pont

Faire le pont

Mia se tord dans tous les sens. Elle est contorsionniste, comme ces athlètes russes en Spandex sur lesquelles bave Nelson Monfort les dimanches après-midi sur France 3. Sans doute un indice pour découvrir l’origine de son pseudo énigmatique, Malkova, elle qui naquit en Californie. Les productions ne se gênent pour lui faire sucer des bites en pratiquant des ponts très acrobatiques. La fille est douée, car, malgré la position, elle ne faiblit pas et deepthroat comme qui rigole.

La carrière de Mia débute en aout 2012 chez Mofos et Babes.com, elle continue avec des sites de porno esthétisants et les gros networks. Passion-HD, Twistys, Reality Kings, Brazzers, etc. À chaque scène, elle se dévoile sans trop en faire, laissant d’ailleurs l’anal aux copines. Ces tableaux explicites ne poussent pas Mia dans ses retranchements. Mais doit-on absolument faire des gang-bang, du BDSM et du pissing pour être une bonne actrice ? Non, Mia joue sur le regard, le plaisir à lire dans ses yeux (beaux et noisette un peu verts, je vous l’ai déjà dit ?). Elle se donne à nous dans la simplicité.

miayeux

Fixette

Mia la perverse

Le personnage est pourtant plus complexe que la plupart de ses tournages ne le laissent entendre. Au-delà d’une souplesse inédite, c’est une étrange perverse qui amène sa mère sur les plateaux, à l’instar de Justine. Souvenez-vous de cette Française accompagnée partout par celle qui lui donna le jour. Elle fut popularisée par un style de Confessions intimes .

Bref, dans une vidéo d’Amateur Allure, voilà-t-y pas que maman Mia assiste à la pipe pratiquée par la chair de sa chair. Spécialité de Thomas et Ray, les producteurs de ce site toujours impeccable, la fellation se termine par un swallow sous les yeux médusés de la mère. Ici, nous dépassons les limites d’une Amber Rayne qui téléphone à sa famille pendant qu’elle goûte aux joies du rimjob en public. Comment prendre cela ? Certains nourriront de la déception. Avaler du sperme devant celle qui vous a élevé, quelle idée tordue ?! Étant optimiste de nature, je préfère lire, dans cette originalité, la promesse d’un futur rempli de scènes extrêmes. (Décidément, la famille est très en vogue dans le porno.)

Mia et son futur

Ne jamais regarder derrière

Ne jamais regarder derrière

Le futur semble radieux. Mia tourne déjà avec James Deen et Manu Ferrara, les deux meilleurs. À ce propos, il faut que vous regardiez le Raw volume 14 de Ferrara, où un jour de pluie sur L.A., notre acteur fétiche part baiser la douce blonde agile. Mon Dieu ! Quelle intensité quand ces deux-là s’emballent ! L’émotion transmise survole tout ce que vous avez pu voir auparavant. Mon tag préféré revient faire des siennes : #sincérité.

Alors quel avenir pour Mia Malkova, l’actrice qui chamboule mes rêves depuis peu ? Que faut-il pour dominer les cœurs des fappeurs ? Sans doute une nouvelle agence. Matrix Models la représente, leur catalogue compte 26 filles qui, pour la plupart, s’en tiennent au porno soft. Elles sont jolies, certes, mais si Mia passait dans l’écurie Spielger… Ah ! Si ce doux nounours qui gère les plus belles carrières du porno américain et de nos Françaises expatriées, si celui dont toutes disent qu’il est un amour posait sa bienveillance sur Mia (et si la demoiselle acceptait l’anal, le vrai frein pour toucher les étoiles). Eh bien, chères amies, chers amis, nous n’aurions plus besoin de chercher la Nouvelle Porn Star pour un bon moment !

9 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire