Porn et pub : nouvelle poignée de main

Petit séisme dans le doux monde du porn sur Internet : une marque de produits dits mainstream est allée, sans pression aucune, caler sa pub sur un site de porn, et devinez quoi, le Web n’a même pas explosé.

C’est meundies.com qui a posé ses balls et décidé de vanter ses chaussettes (fo’ real) sur un site canadien – âgé d’à peine deux mois – à l’URL pas franchement explicite, paintbottle.com. C’est peut-être justement ça qui a motivé MeUndies à placer ses pions – encore qu’on se rend vite compte sur quel site on vient de tomber – ou alors ont-ils été motivés par le fait que PaintBottle a été lancé grâce à l’aide précieuse de business angels qui ont décidé d’investir dans un site qui annonce miser sur la qualité (vidéos de 7 minutes minimum, pas de contenu soumis par les utilisateurs) plutôt que sur la quantité.

Une infographie pour conquérir le monde.

On l’a déjà dit, le porn reste une manne inexploitée du côté des annonceurs et à part quelques rares courageux, peu osent encore aventurer leurs bannières sur des sites polissons qui se font déjà suffisamment tacler au niveau du référencement.

Le boss de MeUndies, Jonathan Shokrian, a compris le potentiel qu’offre le porn en termes de trafic, d’impressions, et compte bien essayer d’en tirer profit, tout en plaçant un petit taquet à ses concurrents :

Comme nous sommes une start-up, nous sommes sans cesse à la recherche de nouveaux canaux. Nous ne sommes pas Calvin Klein, nous sommes une marque jeune qui essaie de tirer son épingle du jeu. Les sites porn font partie des sites les plus visités sur Internet, c’est une opportunité unique.

Pourtant, Shokrian reconnaît sur Digiday.com qu’il ne serait pas allé faire la promotion de ses chaussettes sur des sites de porn plus visités (sans citer – mais on le devine – YouPorn et consorts), notamment parce que ses investisseurs étaient déjà moyen chauds à être envoyés dans la case « pr0n ». En présentant leur site comme étant différent et de qualité, les canadiens de PaintBottle ont réussi un premier pari, celui de faire parler d’eux en bien côté business.

Alors on se le demande : MeUndies (et les autres), tu viens chez nous ?

2 commentaires Voir les commentaires

  • La vraie découverte de cet article (en plus des annonceurs qui innovent, là on va dans le bon sens), c’est paintbottle.
    Le coup de la navigation au clavier (flèches directionnelles pour passer d’une scène à l’autre, aller direct au final, skipper la vidéo) se rapproche de l’expérience tumblr. Fini les onglets qui s’entassent en mode « faudra que je me renseigne sur tel nom, telle actrice ». Là c’est du spontané, next next next, ça défile, simple et beau.

Laisser un commentaire