PuceauX : du porn à la prévention

On entend en permanence le ronron affolé des parents qui s’inquiètent pour leurs rejetons, laissés sans brassards dans le grand océan numérique, où la tentation pornographique n’est qu’à quelques lettres près sur Google. Les darons flippent que l’entrée dans la vie sexuelle de leurs gosses se transforme en mauvais remake d’un porn avec Nacho Vidal car il est souvent leur première rencontre concrète avec la sexualité.

Inquiétude légitime quand on sait que le porno et l’éducation sexuelle sont deux choses bien différentes. De plus, les cours d’éducation sexuelle dispensés au collège ressemblent plus à un concours de celui qui va sortir la plus grosse connerie à haute voix – âge aidant-, qu’à un réel débat ouvert, il y a en effet peut-être de quoi s’inquiéter.

Porn : My First Sex Teacher

Puisque les parents ont souvent du mal à aborder le sujet, que la période adolescente est celle du rejet et que les cours de SVT s’attardent plus sur la reproduction sexuée des protozoaires que sur les IST disponibles sur le marché, le jeune – car c’est ainsi qu’on l’appelle – trouve ses réponses sur la sexualité via Google. Et qui arrive en premier en tapant des tags relatifs à la santé ? Doctissimo. Excepté le site en lui-même qui est tout à fait honnête, le forum (dont le référencement est affolant) n’est qu’un ramassis de tarés hypocondriaques qui distillent leurs faux bons conseils, un truc à vous filer deux sida et un cancer au lieu de vous encourager à aller vous faire dépister ou poser des questions à votre médecin.

Belle teub

Partant de ce constat un peu désolant, l’INPES (L’Institut National de Prévention et d’Éducation pour la Santé) est allé voir l’agence McCann pour redynamiser leur site onsexprime.fr sorti en 2009 et attirer les jeunes de 12-18 ans vers des réponses sérieuses et précises. L’idée d’une web série a germé, nous racontent Thibault Michal et Nicolas Pontacq, les deux créatifs sur le projet :

L’idée était de refaire le site mais en mieux, sans que ce soit moralisateur. Le but étant de les faire venir et revenir, on a donc eu l’idée d’une web série. Il fallait une idée qui “rivalise avec youporn” surtout que le porn est appétissant et que les ado font (en partie) leur sexualité via le porn.

Ainsi est née la série PuceauX qui parle de sexualité avec le porn comme toile de fond. Idée qui tranche radicalement avec le discours ambiant qui voit dans le porn essentiellement la source des problèmes.

On a vendu au client le fait que la pornographie fait partie de l’éducation sexuelle ; on a essayé de montrer que nos enfants sont normaux. La série c’est l’histoire de deux gamins : Karim et Alex qui veulent faire un porn. Karim c’est le mec qui a tout vu, il est fan d’une actrice et va la rencontrer et lui proposer de jouer dans leur film. Il se la pète face à son pote Alex qui stresse à fond pour sa première fois. On a aussi essayé de twister les clichés, on a renversé l’imaginaire commun qui voudrait que le gars fonce et que la fille mette des freins. Les persos font aussi des erreurs, ça nous permet de renvoyer vers le site et d’apporter des réponses aux problématiques abordées dans la série.

PuceauX est réalisée par Benjamin Parent et co-écrit par Joris Morio pour Les Télécréateurs, avec comme acteurs principaux Thomas Soliveres et Youssef Mzzi ainsi que Vanessa Guide (qu’on retrouvait déjà dans La Bifle). Disponible sur Youtube, elle fonctionne plutôt bien (la chaîne vient d’ailleurs de claquer son premier million de vues) ; voici les deux premiers épisodes (sur les six prévus) :

Quant au site onsexprime, c’est clairement une réussite. Vous avez bien lu – nous qui n’aimons jamais rien -, nous mettons tous nos pouces sur ce site qui devrait entièrement répondre à toutes les questions que se posent les jeunes sur la sexualité : leur première fois, la contraception, les IST ou même l’attitude à adopter sur internet face à la tentation du sexting.

Et si le porn français pouvait s’inspirer de la série, on se mettrait pas mal aussi…

Le schéma est simple : se servir du porn sans cliché comme une culture à part entière pour attirer le jeune puis l’emmener vers un site sérieux qui répondra à ses questions et aux erreurs commises par les héros de la mini-série, voici la meilleure réponse possible au questionnement des ados sur la sexualié et des parents sur les dangers du porno. Bien joué.

6 commentaires Voir les commentaires

  • Enfin une bonne initiative ! Les cours de SVT sur le sexe sont d’une risibilité déconcertante et les connaissances de ma génération (la petite vingtaine) (du moins celles de mon entourage) au sujet des IST fait vraiment peur alors ce genre de site/webserie est salutaire, j’espère que sa diffusion sera large!

    • Effectivement on sent une différence entre ma génération (née dans les 80s) et celle d’après (née dans les 90s) qui n’a pas « vraiment » connu le sida.

    • je suis tout a fait d’accord avec toi pock, on est de la même generations, j’ai 20 ans a peine, et quand je vois les mecs de mon entourage m’expliquer qu’ils ne mettent jamais la capotes parce que ca les genes ca me tue, j’ai l’impression qu’ils ont zapper le cours sur les IST .. Si une initiative comme celle ci peut porter ses fruits, c’est tout benef

  • Les pubs pour onsexprime étaient déjà très drôles (et décalées – celles où les ados posent une question sexe à un de leur parent …) ça va dans le même sens, très bon !

  • Moi, ça rappelle de vieux souvenirs mais sur un mode plus déconnant :
    http://www.dailymotion.com/video/xchro_les-puceaux_fun

Laisser un commentaire