pornpornporn with SM

Tu te réveilles un matin, t’as envie de booty-shaker. Tu sais pas trop pourquoi, qu’importe : t’en as envie, et pire encore : ton booty te demande même pas ton avis. Il ouvre ta meilleure playlist, chope un coussin qui traîne et commence à remuer sur ton siège. Ta tête à toi elle fait des tags #hallu avec les yeux, t’essayes comme tu peux de gérer le bouzin mais ton cul n’en fait vraiment qu’à sa tête. Il repart de plus belle et se jette sur le clavier. Les lettres se tapent face à ton impuissance, tu découvres affolé « porn vintage » défiler dans ton moteur de recherche.

[Note à moi-même : penser à lui apprendre à utiliser la navigation privée]

Pendant que tu débats intérieurement de considérations techniques aussi fondamentales, lui commence à lancer des vidéos garnies de trucs un chouïa trop virils. Wowowo, d’où tu booty-shakes sur des vidéos de stach’mou ? Depuis quand t’es pédé, mon petit cul d’amour ? Eh regarde-moi quand j’te parle… Ouais, ouais, j’avoue qu’il est plutôt mignon, ce petit arrière train-train rebondi. Mais quand même, c’est la hchouma si quelqu’un me grille… T’es relou avec tes délires, tu sais ? Laisse-moi kiffer, mais jure sur ta vie tu le répéteras pas.

Film réalisé par bruce, auteur du court-métrage militant Beware, et du porno-zombie « Sweeter Than Roses » (ft. Judy Minx et Rico Simmons), qu’on vous montrera si vous êtes adorables.

Acteur principal : SM’, qui est foutrement douww, et dont le nom en dit long sur le bonheur que nous procure cette ode au porno folichon. You’ve been porned, et mes fesses s’en souviennent.

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Le Bon Fap