Monophonic Interzone – Anthem

Nice, terre de création. Marquée par Dick Rivers et ses Chats Sauvages, dont Twist À St Tropez et Est-Ce Que Tu Le Sais résonnent encore quand trop alcoolisés, on fait tourner nos bites comme des hélicos pour s’éventer, les soirs où la terre chauffée par le soleil caresse nos corps nus et offerts. Ou par les Dum Dum Boys à qui ont doit notamment la bande son de deux pornos diffusés sur Canal : Live et Pornovista.

Plus proche de nous, ce sont des groupes comme Quadricolor ou HYPHEN HYPHEN qui viennent chatouiller délicieusement nos oreilles. Alors quand un twitto, encore titubant de la Villa Inrock à Cannes vient nous faire goûter sa salade niçoise, on tend forcement l’oreille. Monophonic Interzone est composé de quatre types, dont deux franco-finlandais et un sosie de Justin Bieber. Leur musique est encore indéfinie, d’après eux ça serait du stoner avec des pointes d’électro. En tant que défenseur du premier style, j’émets de sérieux doutes sur la véracité de leurs propos mais c’est pas grave, on va pas se battre pour un terme.

Voici donc leur clip Anthem, censuré en deux heures par Youtube, à cause de seins généreux comme des pamplemousses juteux. Cruel Internet.

[vimeo]http://vimeo.com/39662093[/vimeo]

Comme on y va de notre big up à Nice, on nous dit  aussi dans l’oreillette qu’on devrait écouter Little D Big B et Beluga’s Hearing. On note.

1 commentaire Voir les commentaires

Laisser un commentaire

Le Bon Fap