Du porno 4D ? Ils ont osé.

Il y a un an sortait la bouse érotique 3D sex & zen : extreme ecstasy qui demeure encore dans la mémoire collective comme le premier film porno en 3D qui a fait plus d’argent qu’Avatar. Cette phrase vous parait chelou ? Nous aussi. Mais passons, on commence à s’habituer à l’info insolite. Leur truc a bien marché, alors ils se sont dit qu’ils devraient peut-être tirer sur la corde de la naïveté ? Comment ? Très naturellement, un type a sorti le nez de son saladier de coke et s’est écrié dans un rire fou : 在4D家伙他妈的电影怎么样?(Si on faisait un film en 4D, putain les mecs !?)

Ils se sont quand même regardés un peu interloqués :

– “Quoi la 4D ? Tu veux dire la relativité restreinte, la contraction du temps ? On regarde le film sous acide ? Cool, si t’as un plan buvard je suis chaud, mais t’es sûr que c’est légal tout ça ?”
– “Azy on s’en cogne, on a déjà réussi à leur faire croire que c’était un porno, on peut bien leur faire avaler n’importe quoi”
– “Pas con, mais concrètement t’as un plan buvard ou tu te fous de ma gueule depuis le début ?”
– “Mais lâche Einstein deux secondes ‘spèce de sale boloss, on leur trouve une dimension, n’importe laquelle, on rajoute un paramètre à la con ça leur suffira.”
– “Ah ouais super, en odorama et tout, délire !!!”

– “…”
– “Quoi ?”
– “Ta gueule ! Tu fais quoi quand tu regardes un porn, tu te branles, okay ? Bon imagine maintenant que ça soit quelqu’un qui le fasse à ta place ? On va leur proposer ça, on va faire genre tu te poses sur le siège et on s’occupe de toi.”
– “C’est légal boss ?”
– “Bien sûr que non, on va les entuber ça sera plus simple. On va juste faire vibrer leur siège, comme dans le truc pété à Disneyland”
– “C’est tout ?”
– “C’est tout.”
– “Génie.”
– “Tout simplement.”

Voilà donc comment ça va se passer pour cette suite intitulée Slayer of a Thousand from the Mysterious East, ils vont faire vibrer les sièges pendant les moments les plus chauds… Si au moins ils avaient eu l’idée de nous accrocher le zgeg à un real touch et les filles à un OhMiBod, on aurait peut-être pu entrevoir un début de 4e dimension, mais non, ici le siège bouge, ça leur suffit. Ils nous prennent pour des cons, j’ai envie de manger tous les papiers que j’ai sous ma main et de chier des confettis à 360°, on respecte plus rien en ce bas monde, ni Einstein, ni nos bites, le fu.

5 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire