Fap Roulette : viens tourner la roue de la fortune

Tu as le fap un peu triste ? Tu manques d’inspiration ? Ne t’inquiète pas, Internet est là pour toi. Nos amis /b/tards en avaient assez de se pignoler tristement derrière leur écran et ils ont décidé de pimenter un peu leur onanisme. Ainsi naquît la Fap Roulette. Concrètement, il s’agit d’une roulette russe de la masturbation basée sur le fonctionnement des threads de 4chan. Dans sa forme la plus basique, une Fap Roulette est une liste de porn stars auxquelles on a attribué un nombre. Les post sur 4chan étant numérotés, il te suffira donc de reporter les derniers numéros de ton post à la liste pour savoir quelle porn star devra faire l’objet de tes fantasmes. On aurait pu en rester là, à un concept amusant et gentillet mais ce serait mal connaître /b/. Comme tout ce qui passe par cette crypte des Internets, la Fap Roulette a muté pour devenir un véritable jeu de contraintes plus ou moins hardcore. Un bon jpg valant mieux qu’une fastidieuse explication, je te propose de jeter un oeil aux différentes Fap Roulette que ton serviteur est allé chercher pour toi :

You roll, You obey

Sur celle-ci, le premier chiffre t’indique quel type de pron utiliser. Le second t’indique où tu vas devoir faper. Troisième chiffre : que faire pendant tu fap. Enfin, le dernier précise où tu jouiras. Exemple, si ton post se termine par 9349, tu te masturberas dans la cuisine en regardant le facebook de ta meilleure amie et en gémissant comme une fille. Tu devras ensuite jouir dans la bouteille de lait (sans le dire à personne.) Voilà.

Évidemment, il y a des numéros spéciaux. Si tu as la chance de faire un double, tu dois prendre en photo le résultat de ta petite affaire et l’uploader sur 4chan. Un triple ? Tu upload tout ça sur facebook. Le mec qui quadruple aura la chance de jouir sur une photo de sa grand-mère et de lui envoyer. C’est parfait. Vraiment parfait.

Chaque Fap Roulette a son petit thème, son petit univers : la Fap Roulette spéciale Cum Lovers, l’édition 2011 spéciale jeux anaux, ou bien encore celle dédiée aux amateurs de lingerie. Le point commun se trouve souvent être l’humiliation (auto-bondage, auto cumswap etc.) l’homosexualité latente de beaucoup de défis (forte présence du porno gay dans les roulettes des petits /b/tards), ainsi qu’un goût prononcé pour l’ingestion de sperme. Pas mon kiff mais après tout, qui suis-je pour juger ? Voilà donc quelques autres exemples très sympathiques si jamais t’es tenté, moi je file me mettre en boule sous la douche :

6 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire