Interns 2 : HAPPY BIRTHDAY TO ME !

Le Seigneur est parfois bel et bien miséricordieux.

Il y a ces fois où l’on s’ennuie, où des personnages nous manquent, où malgré notre pratique pointue du divertissement solitaire ultime, on se retrouve face à l’injustice. L’injustice de ne voir que trop peu certaines personnes, celles que l’on entrevoit furtivement sur les Tubes et qui s’évanouissent dans la nature, ne nous laissant que nos yeux pour pleurer, un compte Twitter pour fantasmer, et nos mains pour le reste. Ce dimanche était un de ces soirs. Et de mes discussions enflammées sur le web ne résonnait qu’un cri :

Ouais, Zoe Voss. Une incarnation du sublime que l’on ne voit que trop peu. Zoe Voss n’a pas seulement l’allure d’un mannequin professionnel, elle EST un mannequin professionnel. Et on voudrait bien être ses habits. Du haut de ses 21 ans, elle arbore déjà une espèce de charme éthéré à vous faire craquer le slip, à des années lumière de la teen traditionnelle qui vous donnerait normalement envie de la prendre dans les bras et de lui dire que tout va bien se passer. Elle est au dessus de ça Zoe. Quand elle te regarde, elle est pas juste mignonne, elle est carrément brûlante. Dans un corps fin et frais comme une rose coupée de ce matin, elle dégage la même présence qu’une MILF à l’expérience en béton et à la poitrine surdimensionnée. Et croyez moi qu’elle en joue. Que ce soit sur son Twitter ou ses différents sites web, on reste distant. Pas de vidéos de tirage de douilles à la Kristina Rose, pas de photos de clitoris enflés comme Jessie Andrews. Non. Sur ses photos, Zoe est juste nue, ou elle nous montre les plats élaborés qu’elle mange dans les restos chics. Et sa filmo suit à peu près le même chemin. Les « Girl Crush » de chez Elegant Angel ou « Another Part Of Me » chez New Sensations en témoignent. Du lesbien chicos, ou de l’hétéro bien éclairé. Le gangbang et le gonzo vénère, on laisse ça à la basse plèbe.

Elle a tendance à me rendre assez dingue, les soirs où je suis tout seul et que j’ai besoin de compagnie. Pas que je ne sois pas client des trucs plus crados, oh non, mais parfois j’aime redorer mon blason avec un peu de classe. Zoe Voss est ma caution. Seulement voilà, elle se fait rare, et moi je râle. Je râle parce qu’elle me snobe, alors que je ne lui donne que de l’amour. Elle est un peu comme la bombasse qui tient le carré The Kooples au Printemps : elle alimente mes fantasmes, elle répond à peine à mes sourires timides, et ça ne fait que me rendre encore plus dingue.

Non, je ne vois pas assez Zoe. Et parfois ça me rend très triste. Mais le Ciel, dans son infinie mansuétude, à entendu mes prières. Et juste pour mon anniversaire, il remplit mon coeur d’espoir en m’annonçant la sortie de « The Interns 2″, chez New Sensations. Et comme j’étais déjà particulièrement excité, vous comprendrez que j’ai frôlé l’infarctus en voyant la cover. Parce que ce n’est pas que Zoe Voss qu’on y voit, c’est Zoe Voss dans les bras de Julia Ann, Queen Milf herself. C’est presque trop pour mon petit coeur, mais je n’en peux déjà plus d’attendre. Pour ce qui est du synopsis, Zoe ne s’est encore pas détournée de sa ligne, puisqu’on suit les aventures de l’équipe de rédaction d’un magazine de haute couture qui se démène pour s’attirer les faveurs de la rédactrice en chef (réminiscence de l’ambiance à la rédaction du Tag). 100% lesbien donc, dans un cadre chicos, avec plein de copines pour épicer le tout, genre Dana DeArmond ou Celeste Star. « Flatteur », j’ai envie de dire.

Donc Dieu, Hachem, Allah ou qui que tu sois, merci de me faire entamer ce nouveau cycle de ma vie dans le stupre et le péché, je te suis infiniment reconnaissant.

6 commentaires Voir les commentaires

  • Zoe Voss me rend amoureuse. J’en veux plus, elle est incroyable.

  • Juste pour info, la belle Zoe a quand même tourné un bon gonzo cradingue, avec Shane Diesel. Ça s’appelle Cuckold sessions 5, et on se rend compte que même éclairée avec une maglight, même les cheveux courts et mal coiffés, même avec un mec répugnant qui observe le coït sous toutes les coutures, elle est jolie.
    Si vous vous en sentez le coeur, et la fortune, elle a quand même tourné dans près d’une cinquantaine de flims, la donzelle… cf IAFD.

  • Merci…
    Je profite de cet article pour vous dire que ce site est un pur moment de bonheur.

    Je viens de voir une vidéo de Zoé…j’ai réussi à regarder ces 36 minutes sans détacher les yeux de mon écran!

    Une merveille.

Laisser un commentaire