Baise-moi brutal sur la rock & roll music

On a tous ce problème, on est dans la bonne direction avec quelqu’un mais on aime parfois plus la musique que la baise, alors on passe quinze minutes la quine en biais à chercher l’album idéal à balancer pour s’envoyer dans les airs. Outre le fait qu’on montre son postérieur de chimpanzé à une fille qu’on ne connaît pas vraiment, on casse la dynamique du mojo et c’est interdit par la convention de Genève. Quelle est la solution ?

La solution c’est cliquer sur cette playlist au nom évocateur “baise-moi brutal sur la rock & roll music” sur [SPOTIFY] ou [DEEZER] ; car on ne le dira jamais assez : une bonne baise c’est pas imiter le porn des pays de l’est. Ça reviendrait à faire une séance intense au club med gym, niveau amour et passion, j’ai connu des sensations plus profondes. On cherche la fusion avec la machine comme un type qui trace vers le Nevada assis sur sa bécane, ce qu’on aime c’est la levrette to hell. Que le lit soit un tapis de goudron fumant, que tes doigts sentent le cambouis et que tu te prennes des tartes dans la gueule pour te reveiller. Retrouve le courage pour ne faire qu’un ; ta bite est un métal hurlant qui s’empale dans le décor pour attiser le feu sacré.

Avec la petite mort au bord du ravin.

12 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire