Toute première fois

Natasha Nice, pour celles et ceux qui ne la connaissent pas, c’est juste l’une des actrices les plus busty de la planète X. Plutôt discrète, malgré un site officiel très flashy et des pix alléchantes dont elle nous abreuve régulièrement, cette jeune Française immigrée aux States m’a tout de suite tapé dans l’œil. Peut-être pour sa poitrine hors-norme, 100% naturales, je ne saurais trop le dire, cette petite a quelque chose qui me plaît terriblement, une fraîcheur inégalée et les yeux qui crient braguette.

Soulève ta jupe pour passer la barrière, soulève ta jupe, nous passons par derrière

Tout ça pour vous dire que la belle, dont la carrière ne fait que débuter, a préféré ne pas tout dévoiler. Ses scènes excluent toute pénétration anale. Chose rare dans le milieu, surtout aux US où une jeune actrice aura généralement tendance à faire dans la surenchère pluriorificielle. Natasha verse dans le POV classique mais ultra-efficace, avec Natasha c’est du  fap ! fap ! fap ! de haut niveau.

Il y a un peu moins d’un an, on annonçait le tournage de sa première scène anale, un micro-évènement qui pour l’aficionado que je suis revêtait une importance majeure. Le temps passe et à part quelques clichés où la coquine se triture la pastille digitalement, toujours rien. Jusqu’à hier où l’annonce se faisait officielle via le compte twitter de la demoiselle.

On est loin de #sidibouzid

A défaut d’une vraie sodomie (i.e. un coït anal en bonne et due forme), c’est dans le cadre d’une scène lesbienne avec accessoire que cela aura lieu demain. On ne va pas se plaindre non plus, je reste agréablement surpris qu’on puisse en 2011 faire de son trou de balle l’objet de tant d’attention.

[EDIT] 9 mois après, le polichinelle est sorti du tiroir et on a enfin pu se délecter de la première scène #anal de Natasha. C’est dispo un le dvd sobrement intitulé « I Am Natasha Nice« . Comme prévu ce n’est pas ce qu’il y a de plus spectaculaire mais ça reste très joli à regarder. Descendue du ciel avec des jouets par milliers, Asa Akira s’en donne à coeur joie, focalisée sur le fondement de Natasha qui n’en demandait pas tant. Un petit ass-to-ass de rigueur et puis s’en va, c’est généralement à ce moment-là que l’on relativise l’importance de ce type d’évènement. Un trailer accompagné de photos très conceptuelles vous attendent ici.

3 commentaires Voir les commentaires

Laisser un commentaire