Food porn et orgasmes au restaurant

Les plaisirs oraux ont toujours réuni sexe et bouffe, food et porn. Ce qu’on met en bouche et « mmmmm », c’est bon ! Parmi les plus fameuses tendances fantasmatiques du porno mainstream, on trouve le « pizza delivery guy ». Cependant, depuis 2020, la livraison de repas étant notre quotidien, ce sont surtout les restaurants qui nous font fantasmer. Ce qui nous manque, ce sont ces espaces de partage et de convivialité. Allons faire un tour au restaurant, lieu public où on exhibe son plaisir. Bonne dégustation !

Les restaurants, histoires de mises en bouches

Historiquement, un « restaurant » est d’abord « ce qui répare les forces », boisson ou aliment « réconfortant ». Comme le sperme café ou le chocolat chaud. Ce n’est qu’au XVIIIème siècle que, métonymiquement, les espaces où on sert des bouillons revigorants devinrent des restaurants. Contrairement aux auberges de l’époque, les restaurants sont des lieux publics pourvus de menus. Le concept est simple : choisis ce qui te fais envie et tu seras servi ! Se souvenir que les restaurants sont devenus populaires grâce à la Révolution française (1789) est un bon indicateur de fantasmes. Liberté, égalité, convivialité.

Depuis, c’est un espace privilégié pour les dates. Sur Pornhub, ces rendez-vous galants finissent toujours bien ! D’ailleurs, certain·e·s choisissent les toilettes du resto, pour un quickie ou une fellation. D’autres sont plus patients et attendent d’être rentrés chez eux

Cependant, certains couples plus téméraires, osent marier les plaisirs oraux : gastronomie, conversations et fellations. Entre les services (en attendant le plat suivant) ou à la fin du repas, les plaisirs culinaires sont concurrencés par les plaisirs du cul.

Les mises en bouche, au restaurant, sont souvent des spécialités russes ! Kristina Sweet, la célèbre Luxury Girl nous le prouve avec brio ! D’abord, elle nous invite à la suivre puis à nous asseoir face à elle. Nous nous retrouvons dans un cadre intimiste, cosy et branché. Des pommes de terre sautées, du poulet, une sauce barbecue (?) et… la meilleure des sauces bios au monde ! Une sauce blanche produite localement, respectant les circuits courts et écoresponsable : le jus d’homme (pas végan mais toujours de saison !). Accueillante, Kristina aime la convivialité des repas partagés : ainsi, elle invite Mia Bandini et son mec dans un resto japonais ! Ici, les mises en bouche sont conjuguées en plusieurs langues et plusieurs angles. Une fois les bentos dégustés, place au dessert éjaculé. Un véritable régal pour les papilles et les pupilles !

Les anges aussi aiment les sushis. DesertAngel, aussi connue sous le pseudo AngelDreamgirlTM, adore les restaurants. On n’en trouve pas moins de quatre différents sur son profil Pornhub… Elle se sert à merveille de ses mains, de sa bouche mais aussi de ses pieds ! Le plus souvent, elle interrompt son repas pour mieux étendre les jambes et ainsi récolter son ingrédient préféré ! Elle est même prête à laisser refroidir sa soupe (mais pas son vin chaud) afin d’obtenir le précieux nectar… Un conseil : mettez le son pour mieux vous immerger dans l’ambiance réconfortante du restaurant ! Dans l’espace inouï de l’amour / Voyage, voyage… Son sourire carnassier, son regard vorace et sa passion ne trompent pas : elle salive, elle a faim ! Pourtant, cette dernière vidéo ravira davantage les fétichistes des pieds et des collants que les gourmands… A-t-elle au moins bu son cappuccino ?

Pour ne pas vous laisser sur votre faim, assoiffés de foutre que vous êtes, terminons la soirée au bar ! Au cœur de cet After, Teacher of Magic vous promet un authentique Cocktail au sperme… Avis aux amateurs de « semenologie », j’en connais un qui en a même fait des livres de recettes.

Plaisirs exhibés et orgasmes connectés

Le plaisir va de la bouche au centre du corps et du centre du corps à la bouche. Manger, jouir, crier. Si vous avez suivi la map du fap, vous vous souvenez sûrement de Martina Smith ! Elle aime sortir dans les bars colombiens avec un toy connecté entre les jambes. Siroter des cervezas et éclabousser les serveurs… Mais elle aime aussi les pizzas. En terrasse. Oui : LES PIZZAS EN TERRASSE ! J’en bande. Elle en squirte ! On saluera l’usage du split screen : ce montage permet de voir simultanément ce qui entre dans sa bouche (la pizza) et ce qui sort de sa vulve (le toy, le squirt)Madeleine Morales, quant à elle, a choisi l’intérieur du restaurant. Il y a des chaises hautes et ça n’a pas l’air très confortable. Mais c’est pratique pour l’exhib ! Avec son mec, elle se régale : cocktails, frites et pizzas ! Beaucoup d’éléments sont remarquables dans cette vidéo palpitante. Les tatouages et la tenue de Madeleine, sa discrétion (non), le serveur qui fait semblant de ne rien voir, la fin aux toilettes.

Véritable tendance dans le porno colombien, ces scènes d’exhib sont nombreuses. Les styles et manières d’exprimer le plaisir varient autant que les lieux visités. Ainsi, Laura Monroy, (presque) seule en terrasse, au sein d’un food court assez grand, s’en donne à cœur joie ! Mais après avoir dégusté sa glace de manière particulièrement suggestive, elle ne laissera aucune trace. La légère contre-plongée permet de bien voir à quel point c’est chaud entre les lèvres du bas et froid entre celles du haut… Elle ose se donner en spectacle car le resto est populaire et l’espace est grand.

À l’inverse, Gaby Ferrer maîtrise mieux ses émotions car le restaurant est plus petit et un peu plus classe. Au menu, un smoothie, du pain et des pâtes aux champignons. Cela dit, malgré sa faim, on sent qu’elle ne pourra pas finir son assiette si son copain continue à la stimuler à ce rythme… Frustrant. Plus original : la sortie entre ami·e·s. Anastaxia Lynn va au resto avec ses deux potes : l’un filme, l’autre contrôle le toy ! L’établissement semble avoir du succès, c’est convivial mais les tables sont assez espacées. Ici, le plaisir passe par le rire ! C’est simplement dommage que la vidéo commence à la fin du repas. Mais même demander l’addition me rend nostalgique…

Sauce blanche pour vos frites, burgers et tacos

Après toutes ces vidéos où le plaisir sexuel semble prendre le pas sur la gastronomie, j’ai encore faim. Heureusement, nous allons pouvoir goûter des frites, des burgers et même des tacos ! Voici donc une sélection « street food » où l’ingrédient roi sera… le sperme. Imaginez que c’est une nouvelle épreuve de Top Chef : cette sauce blanche aux saveurs iodées devra être sublimée dans des préparations classiques. Surtout, la sauce devra être ajoutée au dernier moment, lors de la dégustation (et cette dernière aura lieu en public). Cette année encore, les restaurants seront donc des lieux propices à la créativité. Les trois couples en compétition devront fournir un travail d’équipe : il fournit la sauce, elle dresse et elle déguste.

Première proposition culinaire : grandes frites et baise subreptice accompagnée de ses perles de sperme (par les allemands anfaenger23 et Fickschnitte18). Dressage déstructuré assez moderne mais on reste sur sa faim… Saluons quand même la prise de risque !

Deuxième proposition culinaire : le « Tasty Cumshotburger » (par Aische Pervers, encore une allemande). Moins créatif, ce met se démarque néanmoins par son équilibre des saveurs et sa grande cohérence visuelle. En effet, le moelleux légèrement sucré du pain se marie fort bien avec la viscosité salée du sperme. Un plat gourmand. En outre, le jeu sur les textures est assez remarquable :

Troisième (et dernière) proposition culinaire : Tacosperme et ses salades colorées (par l’américaine Zoe Stone et son mec). Saluons la finesse du dressage et la légèreté du plat. C’est un travail de précision mais sans surprise… De nombreuses équipes ayant été disqualifiées pour avoir joué à domicile, la victoire est attribuée au Tasty Cumshotburger !

Quant à vous, en attendant la réouverture des restaurants, replongez-vous dans le jeu du goût (dégustations à l’aveugle et à domicile). C’est ludique, pédagogique, et, puisque vous avez les yeux bandés, vous pouvez toujours vous imaginer dans le resto de vos rêves !

Oui, le restaurant est un espace particulièrement « pornogénique » : réconfortant, convivial et propice à l’exhib, il offre au client les plaisirs de la chair. En centrant l’expérience sur l’ouverture des lèvres et l’usage de la langue, il nourrit notre imaginaire de fantasmes nouveaux. On y découvre des goûts inédits. En outre, la commande est un bon exercice pour communiquer nos désirs… Mais n’oubliez pas qu’on y paye un concentré de savoir-faire et d’excellentes matières premières. Faites pareil avec vos pornos !

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

  • EXCELLENT ! Merci pour cet article et sa précision historique de départ. En tant qu’amoureuse de Q, de CULture et de plaisir CULinaire je vous remercie. En plus vous m’avez donné une idée pour une prochaine vidéo X … tourné en Espagne vu qu’en France c’est pas demain qu’on mangera un moules frites en terrasse apparemment
    Merci encore
    Charlie

Laisser un commentaire

Porno Français