La Thaïlande interdit PornHub et 190 sites porno

La nouvelle est tombée ce mardi 3 novembre, annoncée par Reuters : le gouvernement thaïlandais a pris la décision de bannir PornHub et 190 autres sites pornographiques. Une décision qui, sans surprise, a provoqué une vague de colère sur les réseaux sociaux.

La guerre de la bien-pensance contre la pornographie continue un peu partout dans le monde. Alors que la France réfléchit à imposer un système pour empêcher efficacement les mineurs d’accéder aux sites classés X, la Thaïlande a été encore plus loin en bannissant purement et simplement le porno en ligne. La nouvelle a été annoncée par le ministre du Numérique Puttipong Punnakant ce mardi 3 novembre, et le résultat est là : PornHub et 190 autres sites pornographiques ont été bloqués au sein du Pays. Ce dernier affirme que ce blocage est lié à la lutte contre les sites pornographiques, qui sont illégaux dans le pays, en vertu de la loi contre la cybercriminalité.

Les Thaïlandais en colère

Pourtant, l’aspect illégal ne semblait pas beaucoup gêner les Thaïlandais jusqu’à présent. Selon les chiffres fournis par PornHub, les Thaïlandais ont passé plus de temps sur leur site que n’importe quelle autre population. Pour faire part de leur colère, les internautes ont lancé le hashtag #SavePornHub sur les réseaux sociaux, et quelques dizaines de personnes ont même été manifester devant le ministère du Numérique avec des pancartes « Free PornHub ». En attendant, la recherche de VPN pour lutter contre cette censure a augmenté de 640% en 24h, selon les informations de Reuters. Le même phénomène avait déjà eu lieu en Inde lorsque le pays avait pris une décision simialire.

'

Aucun commentaire. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire